Openmoko (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Openmoko (société))

Openmoko
logo de Openmoko (entreprise)

Création 2006
Fondateurs Sean Moss-Pultz
Siège social Taipei
Drapeau de Taïwan Taïwan
Direction Sean Moss-Pultz
Produits Neo FreeRunner, WikiReader
Site web http://openmoko.com

Openmoko est une entreprise informatique taïwanaise connue pour la conception et la fabrication de smartphones et la réalisation du système d'exploitation Openmoko.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société est née en 2008[1] d'un projet de développement de smartphones sous GNU/Linux financé[2] par la société First International Computer (FIC).

Openmoko annonce l'arrêt de ses développements pour smartphones le [3].

Le , la société annonce le développement d'un site web de partage de vidéos[4] et semble ainsi entamer une réorientation de ses activités vers les médias sociaux.

Matériel informatique[modifier | modifier le code]

Le Neo1973, base de développement d'Openmoko

Neo1973[modifier | modifier le code]

Le Neo1973 de FIC est le premier smartphone utilisant OpenMoko, et leurs développements sont étroitement liés : il utilise le logo Openmoko et est disponible sur le site de l'entreprise. Les deux produits sont pourtant bien distincts. Il est vendu du à au prix de 300 dollars (US$) pour la version basique ou au prix de 450 dollars (US$) pour la version livrée avec des outils dédiés au matériel informatique.

Neo FreeRunner[modifier | modifier le code]

La version suivante, le Neo FreeRunner, est commercialisé le . Il est annoncé comme la version grand public du Neo 1973 mais n'aura finalement été vendu qu'à échelle réduite et à l'attention des développeurs.

WikiReader[modifier | modifier le code]

Lancé en , WikiReader est un appareil électronique à écran tactile monochrome spécialisé dans la consultation hors-ligne de Wikipédia.

Le système OpenMoko[modifier | modifier le code]

La première version du système OpenMoko est annoncée le [5]. Le projet est maintenu au sein de l'entreprise par une équipe conmprenant Harald Welte[6], Michael Lauer et Werner Almesberger[7]. Les développements sont arrêtés en , probablement pour des raisons financières, mais le code source, par nature libre, reste disponible.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « OpenMoko devient une société à part entière », generation-nt.com, 3 janvier 2008.
  2. (en) « Leaving OpenMoko "Lead System Architect" position », Harald Welte, 16 novembre 2007.
  3. (en) « Openmoko: Next-gen phone bites dust, but FreeRunner lives », linuxfordevices.com, 6 avril 2009.
  4. (en) « Shiftd », lists.openmoko.org, 9 juin 2011.
  5. (en) « Free Your Phone », openmoko-announce, 20 janvier 2007.
  6. (en) « Leaving OpenMoko "Lead System Architect" position », Harald Welte, 16 novembre 2007.
  7. (en) « FreeRunner », Openmoko, Inc., 3 juillet 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]