Onde d'Alfvén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les ondes d’Alfvén, nommées d’après Hannes Alfvén, sont des ondes magnétohydrodynamiques que l'on rencontre dans les plasmas. Elles sont constituées par une oscillation des ions et du champ magnétique se propageant. L’onde se déplace en général dans la direction du champ magnétique, bien qu'une propagation oblique soit possible. Le mouvement des ions et de la perturbation magnétique se font dans la même direction. Cette perturbation étant perpendiculaire à la direction de propagation, les ondes d'Alfvén appartiennent à la catégorie des ondes transversales.

La vitesse de propagation v_A de ce type d'onde, est donnée en S.I. par :

v_A = \frac{B}{\sqrt{\mu_0 \rho}}

B représente l'intensité du champ magnétique (induction), \mu_0\, est la perméabilité magnétique du vide, et \rho est la masse volumique totale des particules chargées du plasma.

La mesure des vitesses d’Alfvén est appliquée à différentes régions actives pour différentes phases d’éruption.[pas clair]

Les vitesses d’Alfvén peuvent varier d’un ordre de grandeur et peuvent atteindre[Où ?] 1 500 km/s à 5 000 km/s dans la couronne solaire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. Tomczyk, S. W. McIntosh, S. L. Keil et P. G. Judge, « Alfven waves in the solar corona », Science (New York, N.Y.), vol. 317,‎ , p. 1192-1196 (ISSN 1095-9203, PMID 17761876, DOI 10.1126/science.1143304, lire en ligne)

Biographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]