OUÏ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouï et Oui.

OUÏ est le cinquième album de Camille, sorti le . L'album a reçu de très bonnes critiques de la part de la presse et s'est vendu à plus de 50 000 exemplaires. Il a été certifié disque d'or[1]. Il est également ressorti sous le titre OUÏÏ.

Présentation[modifier | modifier le code]

L’album est enregistré dans la salle capitulaire de la chartreuse Notre-Dame-du-Val-de-Bénédiction à Villeneuve-lès-Avignon et dans une petite chapelle en Tarn-et-Garonne et est accordé non pas en la 440 mais en la 432 Hz[2]. Le titre du disque fait référence au mot « oui » et au verbe « ouïr ».

Avant de commencer à écrire OUÏ après les attentats de novembre 2015, Camille travaillait sur un autre album qu’elle a mis de côté[2].

L’album ressort le 24 novembre dans une édition intitulée OUÏÏ avec une version acoustique accompagnée au tambour de toutes les chansons et un titre supplémentaire, 2012, qui n’était jusqu’ici visible qu’aux concerts.

Titres[modifier | modifier le code]

OUÏ
No Titre Paroles Musique Durée
1. Sous le sable Camille Dalmais Camille Dalmais 3:47
2. Lasso Camille Dalmais Matthew Ker, Camille Dalmais, Clément Ducol 2:34
3. Fontaine de lait (Sorti en single avant l’album) Camille Dalmais Yannick Boudruche, Camille Dalmais 2:58
4. Seeds (Sorti en single avant l’album) Camille Dalmais Camille Dalmais 2:50
5. Les loups (Les loups, ou Je mène les loups, est une bourrée à deux temps[2]) « Traditionnel »
(en réalité Yvon Guilcher : Je mène les loups[3])
« Traditionnel »
(en réalité Yvon Guilcher)
2:12
6. Je ne mâche pas mes mots Camille Dalmais Camille Dalmais 2:37
7. Twix (Twix s’inscrit sur un rythme de Congo (danse)[2], danse traditionnelle française de la Gironde, du Lot-et-Garonne et du nord des Landes.) Camille Dalmais Traditionnel 2:32
8. Nuit debout Camille Dalmais Camille Dalmais 3:44
9. Piscine (Piscine avait alors uniquement été interprété en concert, par exemple sur FIP en 2008 et lors de la tournée Ilo Veyou) Camille Dalmais Pascal Comelade, Camille Dalmais 2:28
10. Fille à papa Camille Dalmais Matthew Ker, Indi Kaur 3:28
11. Langue Camille Dalmais Camille Dalmais 2:51
OUÏÏ
No Titre Durée
1. 2012 (Tambour/voix) 03:30
2. Sous le sable (Tambour/voix) 03:24
3. Fontaine de lait (Tambour/voix) 03:25
4. Lasso (Tambour/voix) 02:41
5. Seeds (Tambour/voix) 03:03
6. Les loups (Tambour/voix) 02:24
7. Je ne mâche pas mes mots (Tambour/voix) 03:11
8. Twix (Tambour/voix) 04:01
9. Nuit debout (Tambour/voix) 04:00
10. Fille à Papa (Tambour/voix) 03:13
11. Piscine (Tambour/voix) 02:43
12. Langue (Tambour/voix) 02:54

Polémique sur la chanson Les Loups[modifier | modifier le code]

En mars 2018, Camille est accusée par l'artiste Yvon Guilcher d'avoir repris abusivement Je mène les loups, un pastiche de chanson traditionnelle qu'il avait composé en 1997[4]. En effet le morceau figure sous le titre Les Loups sur l'album[5]. Camille présente cette chanson comme « traditionnelle », ne mentionnant aucune provenance[4]. Le titre est même parfois surnommé « la bourrée à la Camille »[5],[6].

Yvon Guilcher ne réclame pas de compensation financière : « Je ne dépose pas mes chansons, j'aime qu'elles circulent je n’ai jamais gagné un centime dessus »[6]. Toutefois, il demande que la chanson lui soit correctement attribuée[5]. Il réclame également « qu'on rectifie la fausse note dans le refrain » et que « cette bourrée soit dansée correctement, dans la joie et le respect des cultures populaires »[6]. Il voit d'ailleurs « un mépris de la bourgeoisie pour ce qui est de la culture populaire » dans le traitement de cette danse que Camille, sur scène, « tourne en objet de dérision »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Certifications - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne)
  2. a, b, c et d Camille dit OUI ! sur France Inter
  3. « Camille - Quand c'est flou c'est qu'il y a un loup ! », sur 5planetes.com (consulté le 11 mars 2018)
  4. a, b et c « La chanteuse Camille s'approprie-t-elle l'œuvre d'Yvon Guilcher ? », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 14 mars 2018)
  5. a, b et c Nora Moreau, « La chanteuse Camille accusée d'avoir plagié un artiste breton », leparisien.fr,
  6. a, b et c Frédérique Jourdaa, « Camille. La chanteuse a-t-elle détourné l’œuvre d’Yvon Guilcher ? », sur ouest-france.fr, .