Nicolas Pomialovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la culture russe image illustrant un écrivain image illustrant russe
Cet article est une ébauche concernant la culture russe et un écrivain russe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nicolas Pomialovski
Nikolai Pomyalovsky by Nikolai Nevrev.jpg

Nicolas Pomialovski

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
signature de Nicolas Pomialovski

signature

Nicolas Pomialovski, né le à Saint-Pétersbourg et mort le dans la même ville, est un romancier russe.

Il est un représentant d'un aspect particulier de la vie de son époque : l'éducation dans les écoles ecclésiasitiques. Il est l’auteur de Bonheur bourgeois en 1861 et de Scènes de la vie du séminaire en 1862. La vie dans les écoles ecclésiasitiques en Russie est un type de sujet repris par d'autres auteurs, tels que Nikolaï Leskov par exemple. On y trouve, selon Ettore Lo Gatto, des pages qui sont proches de celles de Fiodor Dostoïevski. Certains le comparent même à Nicolas Gogol (Nikolaï Tchernychevski par exemple). Il présente dans Molotov et dans Frère et Sœur des aspects de la génération nouvelle. Pomialovski dispose d'un grand pouvoir de saisir les détails de la réalité. Les problèmes qu'il pose dans ses romans en font un précurseur des écrivains prolétaires soviétiques qui le suivront le siècle suivant [1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ettore Lo Gatto, Histoire de la littérature russe des origines à nos jours, édition Desclée De Brouwer, 1965, p. 481 net p. 482

Liens externes[modifier | modifier le code]