Muisne (canton)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Muisne)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Canton de Muisne
Drapeau de Canton de Muisne
Administration
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Province Bandera Provincia Esmeraldas.svg Esmeraldas
Alcalde Eduardo Proaño
Démographie
Gentilé muisneño/a
Population 28 474 hab. (2010)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 0° 36′ 24″ nord, 80° 01′ 06″ ouest
Altitude de 0 à 200 m m
Superficie 126 500 ha = 1 265 km2
Localisation
Localisation de Canton de Muisne
Carte du canton

Géolocalisation sur la carte : Équateur

Voir sur la carte topographique d'Équateur
City locator 14.svg
Canton de Muisne

Le canton de Muisne est un canton d'Équateur situé dans la province d'Esmeraldas avec comme chef-lieu la paroisse urbaine de Muisne. Il compte 28 474 habitants au recensement de 2010[1]. Il a été fortement touché par le séisme de 2016.

Toponyme[modifier | modifier le code]

En langue indigène, Muisne signifie « abondance »

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est un canton qui borde l'océan Pacifique et qui est délimité à l'est par les cantons d'Atacames, Esmeraldas et Quinindé ; Il est frontalier de la province de Manabí au sud. Il comprend, en plus de la paroisse urbaine de Muisne, les paroisses rurales de Bolívar, Daule, Galera, Quingue, Salima, San Francisco, San Gregorio et San José de Chamanga.

Le canton est nommé d'après la ville homonyme qui est la plus grande du canton. Elle comptait 5925 habitants au recensement de 2010. Elle est située sur la face nord d'une petite île côtière appelée également île de Muisne. Le lien avec le continent est assuré par de petites embarcations et des barges pour les véhicules.

Le canton, connu comme « Jardin d'Esmeraldas » (Jardín Esmeraldeño), compte sept kilomètres de plages bordées de palmeraies. Les crabes rouges y sont abondants au point qu'ils produisent l'illusion d'optique que la plage bouge.

La plage de Mompiche (es) est réputée pour son aspect paradisiaque (grandes plages, palmeraies, eaux turquoises) et appréciée par les amateurs de surf[non neutre][réf. nécessaire].

Économie[modifier | modifier le code]

L'essentiel de l'économie est basée sur la pêche, la collecte de coquillages, de mollusques et l'agriculture[réf. nécessaire].

Ce canton est particulièrement pauvre et manque des services les plus basiques, y compris la quasi absence de police[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Estadísticas de la Semana », sur www.inec.gob.ec (consulté le 18 avril 2016)