Esmeraldas (province)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Province d'Esmeraldas
Drapeau de Province d'Esmeraldas
Esmeraldas (province)
Administration
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Capitale Esmeraldas
Démographie
Population 534 092 hab. (2010[1])
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 15 239 km2

La province d'Esmeraldas est une province de l'Équateur. La capitale provinciale est Esmeraldas.

La province doit son nom au fleuve río Esmeraldas.

Cantons[modifier | modifier le code]

La province est divisée en sept cantons :

Cantons de l'Esmeraldas.
Canton Superficie
(km2)
Population
(2010[1])
Densité
(hab./km2)
Chef-lieu
Atacames 511 41 526 81,3 Atacames
Eloy Alfaro 4 302 39 739 9,2 Valdéz
Esmeraldas 1 351 189 504 140,3 Esmeraldas
Muisne 1 265 28 474 22,5 Muisne
Quinindé 3 855 122 570 31,8 Rosa Zárate
Río Verde 1 506 26 869 17,8 Rioverde
San Lorenzo 3 106 42 486 13,7 San Lorenzo

Population[modifier | modifier le code]

La proportion de la population afro-équatorienne est relativement importante dans cette province où ils représentent environ 44 % de la population totale en 2010.

Environnement[modifier | modifier le code]

Le nord de la province est un point chaud de biodiversité de l'ensemble Tumbes-Chocó-Magdalena, remarquable du fait de l'isolement de cette zone climatique très humide depuis plusieurs millions d'années.

90 % de la forêt primaire d'origine a été détruite au XXe siècle, et 100 000 hectares supplémentaires ont été détruits entre 2000 et 2013, ne laissant à la forêt primaire que 5 % de sa surface d'origine[2].

La réserve écologique de Laguna de Cube s'étend sur 113 hectares. Elle est constituée d'un lac à l'extrémité sud-est des montagnes Mache-Chindul dans la région du Chocó, caractérisé par un écosystème lacustre composé d'une masse d'eau permanente et d'une superficie étendue de marais et de zones inondables. La réserve abrite vingt-trois espèces de mammifères, quarante espèces d'oiseaux et onze de reptiles.

Un projet de 500 hectares de réserve a été lancé le long du río Canandé pour protéger l'une des 7 000 espèces d'orchidées de la région, la remarquable Dracula felix[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Censo 2010 - Resultados Provinciales - Esmeraldas[PDF]
  2. a et b « Conservationists propose Dracula Reserve in Ecuador », Morgan Erickson-Davis, Mongabay.com, October 24, 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]