Michel Germain (Dom)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plan de l'ancienne Saint-Germain-des-Prés en 1687 - plan provenant du Monasticon Gallicanum
Plan de l'ancienne Abbaye de Saint-Germain-des-Prés en 1687 - plan Monasticon Gallicanum.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Germain et Germain.

Dom Michel Germain, né à Péronne le et mort le , est un moine de la congrégation bénédictine réformée de Saint-Maur, érudit et historien français, principalement connu comme étant le créateur du Monasticon Gallicanum[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Don Michel Germain a fait profession en l'abbaye de Saint-Rémi de Reims le .

Après ses études de philosophie et de théologie, il est affecté à Paris, à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, vers 1675, et s'attache alors à son confrère dom Jean Mabillon, qu'il accompagne durant ses voyages en Allemagne et en Italie. Lorsqu'il meurt en 1694, la plupart des notices du Monasticum Gallicanum étaient rédigées et des planches étaient gravées.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Michel Germain, Monasticon Gallicanum : Collection de 168 planches de vues topographiques représentant les monastères de l'ordre de Saint-Benoît - Congrégation de Saint-Maur, xviie siècle, 76 p. (lire en ligne).

Références[modifier | modifier le code]

  1. BNF, « Notice d'autorité personne : Germain, Michel (1645-1694) », BNF, (consulté le 18 décembre 2011)