Messe noire (film, 1981)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Messe noire
Titre original Evilspeak
Réalisation Eric Weston
Scénario Eric Weston
Joseph Garofalo
Acteurs principaux
Sociétés de production Leisure Investment
Company
Coronet Film
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 89 minutes
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Evilspeak est un film d'horreur américain de 1981 réalisé par Eric Weston et co-écrit par Weston et Joseph Garofalo.

Le film met en vedette Clint Howard. Il joue le rôle d'un cadet nommé Stanley Coopersmith, qui se fait régulièrement tourmenter par ses camarades et ses instructeurs dans une académie militaire. Après avoir trouvé un livre de messe noire qui appartenait au diabolique père Esteban, il le retranscrit sur un ordinateur afin d'invoquer Satan et divers démons et se venger de ses harceleurs.

Le film est devenu célèbre pour avoir été interdit au Royaume-Uni dans les années 1980.[réf. nécessaire]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans des temps reculés, le père Estaban, chef d'un groupe de sataniques, et ses disciples sont approchés par un responsable de l'église Catholique en Espagne. Ce dernier leur indique qu'ils sont bannis d'Espagne à moins qu'ils renoncent définitivement à Satan.

À l'heure actuelle, Stanley Coopersmith est un jeune cadet au sein d'une académie militaire américaine. Il est considéré comme un paria et est sans cesse intimidé par ses camarades de classe. Il est également traité injustement par ses instructeurs qui le croient incapable à tout. Quand il est puni sans raison précise à nettoyer la cave de la chapelle, il trouve une pièce qui appartenait au père Estaban. À l'intérieur, il découvre des livres de magie noire avec le journal d'Estaban. Il utilise ensuite ses compétences en informatique pour traduire le livre du latin vers l'anglais.

Par la suite, le jeune homme utilisera ces rituels pour se venger …

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]