Marguerite (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marguerite.
Ne doit pas être confondu avec Marguerite (comédie musicale).
Marguerite
Description de cette image, également commentée ci-après
Catherine Frot interprète le personnage de Marguerite

Réalisation Xavier Giannoli
Scénario Xavier Giannoli
Marcia Romano
Acteurs principaux
Sociétés de production Fidélité Films
Fidélité Films
Sirena Film
Scope Pictures
France 3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre comédie dramatique
Durée 127 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Marguerite est une comédie dramatique franco-tchéco-belge coécrite et réalisée par Xavier Giannoli, sortie en 2015.

Présenté en compétition à la Mostra de Venise, le film reçoit quatre récompenses dont celui de la meilleure actrice pour Catherine Frot lors de la 41e cérémonie des César.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Paris, dans les années 1920. Marguerite est une aristocrate vieillissante, passionnée de musique. Persuadée de son talent, elle a plaisir à chanter devant ses amis à son domicile, mais elle chante excessivement faux, et ni ses amis ni son mari n'osent lui dire la vérité. Un jour, elle décide de chanter à l'opéra devant un vrai public, elle engage donc comme professeur de chant Atos Pezzini, un chanteur d'opéra sur le retour.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Marguerite est librement inspiré de la vie de la cantatrice américaine Florence Foster Jenkins. Stephen Frears a également réalisé un film biographique intitulé Florence Foster Jenkins projeté en 2016 avec Meryl Streep dans le rôle-titre[1].

La voix d'Atos Pezzini, personnage interprété par le comédien français Michel Fau, est celle du ténor Mario Del Monaco. Il chante la quasi totalité du grand air de Paillasse : Recitar... Vesti la giubba.

Le film a été tourné en République tchèque ; à Brno (théâtre) et au château de Slapy. On reconnaît également, dans le film, la façade du Théâtre de Vinohrady (théâtre où Marguerite découvre Atos Pezzini sur scène) et du Rudolfinum (théâtre où Marguerite se produit pour la première fois en public), à Prague.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le nom de Marguerite Dumont est également un pseudonyme porté par Margaret Dumont, actrice américaine des années 1930 et souffre-douleurs des Marx Brothers dans leurs films où il lui arrivait souvent de jouer des rôles de cantatrice ratée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]