Longeron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le longeron est un élément constitutif d'une structure, correspondant à une poutre disposée longitudinalement (i. e. dans le sens de sa longueur). Ce terme apparaît dans différents domaines et désigne des pièces différentes dont le rôle est relativement similaire.

Construction[modifier | modifier le code]

En construction, le longeron permet de relier entre eux des montants d'échafaudage et sert de garde-corps.

Aviation[modifier | modifier le code]

Longeron de l'aile d'un de Havilland DH.60 Moth

Le longeron d'un avion est une poutre qui part de l'emplanture de l'aile et qui va jusqu'à son extrémité. C'est cette pièce qui supporte les charges aérodynamiques qui s'appliquent sur la voilure.

Le longeron peut être fabriqué en une seule pièce, de métal (cornière ou tube à base rectangulaire), de carbone (tube), ou composé de deux « joues » de contreplaqué fin qui enserrent deux « semelles » horizontales. Ce sont ces « semelles » qui vont supporter 99 % des forces dynamiques qui vont affecter l'aile.

Une aile peut comporter deux longerons, un principal, vers le centre de gravité de l'aile, un secondaire, plus en arrière. Le longeron principal peut même être situé dans le bord d'attaque, « formant », ce bord d'attaque. Le longeron principal peut être aussi construit afin de constituer le réservoir de carburant[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. R.G. Desgrandschamps, La construction des avions. Paris, 1933.
  2. Guy du Merle, Construction des avions. Paris, 1947.