Linear Tape-Open

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cartouche et lecteur LTO-2
Cartouche LTO-5 de marque HP

Linear Tape-Open (ou LTO) est une technique de stockage sur bande magnétique au format ouvert.

Elle a été développée à la fin des années 1990, conjointement par HP, IBM et la division magnetic tape de Seagate. Cette dernière entité a pris son indépendance quelques années plus tard, puis est devenue Certance, avant d'être rachetée par Quantum Corporation, qui était elle-même à l'origine du SDLT, le format qui dominait le marché avant le développement de LTO.

Historique[modifier | modifier le code]

Lancé en 2000, LTO est devenu en quelques années le premier format sur le marché des bandes et lecteurs de bande moyenne gamme – passant de la position de nouveau-venu à celle de challenger, puis à celle de leader du marché.

En novembre 2001, un million de cartouches avaient été vendues. Six mois plus tard, en mars 2002, la barre des 2 millions de cartouches était atteinte; celle des 5 millions de cartouches, en décembre de la même année; et celle des 10 millions – représentant une capacité totale de 2 000 péta-octets, soit une masse de données équivalente à 50 000 années de films en DVD – en juillet 2003. En septembre 2006, HP, IBM et Quantum ont annoncé que le cap de 50 millions de cartouches LTO Ultrium et du million et demi de lecteurs de bandes LTO Ultrium avait été franchi.

À partir du LTO-3, la norme LTO propose de plus une fonctionnalité WORM qui ne permet pas la réécriture des données. À partir de la 4e génération, la norme permet de plus l’écriture de données chiffrées et la gestion des clés de chiffrement. Enfin, à partir de la 5e génération, la fonctionnalité de partitionnement LTFS (en) est disponible.

Organisation sur la bande[modifier | modifier le code]

La bande LTO Ultrium est découpée dans sa largeur en 4 mini-bandes de data prises en sandwich entre 5 fines bandes servo. L’assemblage de têtes enfourche deux bandes servo consécutives, avec 2 têtes de lecture servo (têtes servo) et 8 ou 16 têtes de lecture/écriture de données (têtes de données). Chaque tête de données se déplace de haut en bas dans sa propre sous-bande de la largeur de bande servo.

Premièrement, l’assemblage positionne toutes les têtes en haut de leur sous-bande et 8 ou 16 pistes sont écrites en avant. L’assemblage de têtes se déplace ensuite en bas de la même sous-bande et 8 ou 16 pistes sont écrites dans l’autre sens.

La bande est divisée en sous-parties, appelées wraps (assemblage), utilisées par toutes les têtes de données simultanément, et écrivant donc en même temps 8 ou 16 pistes. Les wraps sont numérotés dans l’ordre d’écriture en avant 0,2,4,6… puis en marche arrière …7,5,3,1.

Quand la première mini-bande est remplie aller-retour (elles sont remplies dans l’ordre 3,1,0,2 sur la bande), l’assemblage de têtes se déplace sur la mini-bande suivante, et un nouveau groupe de wraps est écrit, chaque wrap étant considéré comme une passe.

Le nombre total de pistes sur une bande est (4 mini-bandes) x (11 à 20 wraps par bande) x (8 ou 16 pistes par wrap).

Par exemple, une bande LTO-2 dispose de 16 wraps par bande (8 en avant et 8 en arrière), et nécessite donc 16 x 4 = 64 passes pour remplir les 64 x 8 = 512 pistes.

Chapitre traduit depuis Tape Layout sur http://en.wikipedia.org/wiki/Linear_Tape-Open


Différents formats de LTO[modifier | modifier le code]

Cartouche LTO-2 de marque Fuji

Les différentes générations de LTO sont :

  • LTO-1: 2000, capacité native 100 Go, débit 20 Mo/s
  • LTO-2: 2002, capacité native 200 Go, débit 40 Mo/s
  • LTO-3: 2004, capacité native 400 Go, débit 80 Mo/s, ajout de la fonctionnalité WORM
  • LTO-4: 2006, capacité native 800 Go, débit 120 Mo/s, ajout de chiffrement matériel (256-bit AES-GCM)
  • LTO-5: 2010, capacité native 1,5 To, débit 140 Mo/s
  • LTO-6: 2012, capacité native 2,5 To, débit 160 Mo/s
  • LTO-7: annoncé, capacité prévue 6,4 To, débit prévu 315 Mo/s[1]
  • LTO-8: annoncé, capacité prévue 12,8 To, débit prévu 472 Mo/s[1]

Les capacités et les débits indiqués correspondent à des données non compressées. On considère un ratio de 2:1 pour les cinq premières générations, contre un ratio de 2,5:1 à partir de la sixième génération.

Deux principaux constructeurs de lecteurs se partagent le marché : HP et IBM.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Intérieur d'une cartouche LTO-2
L'intérieur d'un lecteur LTO-2

Les différentes générations de LTO sont rétro-compatibles en écriture jusqu'à la génération n-1 et en lecture jusqu'à la génération n-2, c’est-à-dire par exemple qu'un lecteur LTO-4 peut lire et écrire sur une cartouche LTO-4, lire et écrire sur un support LTO-3 avec les mêmes performances qu'un lecteur LTO-3, mais ne peut que lire une cartouche LTO-2, et ne peut ni lire ni écrire une cartouche LTO-1.

Compatibilité et capacité en compression 2:1 (ou 2.5:1)
Propriété LTO-1 Media LTO-2 Media LTO-3 Media LTO-3 WORM LTO-4 Media LTO-5 Media LTO-6 LTFS
LTO-1 Drive 200 Go - - - - - -
LTO-2 Drive 200 Go 400 Go - - - - -
LTO-3 Drive 200 Go 400 Go 800 Go 800 Go - - -
LTO-4 Drive - 400 Go 800 Go 800 Go 1,6 To - -
LTO-5 Drive - - 800 Go 800 Go 1,6 To 3,0 To -
LTO-6 Drive - - - 800 Go 1,6 To 3,0 To 6,25 To
Débit natif (Mo/s) 20 40 80 80 120 140 160
Débit avec compression (Mo/s) 40 80 160 160 240 280 400
Longueur en m 609 609 680 680 820 846
Densité (bits/mm) 4880 7398 9638 9638 13250 15142
Couleur cartouche HP Bleu Rouge Jaune doré Jaune&gris Vert Bleu
Couleur cartouche IBM Noir Bleu Bleu gris Noir gris Vert Rouge

La durée de vie du média est estimée à 30 ans et 20000 chargements/déchargements. Le temps de positionnement moyen est de 75 secondes.

Les licences pour fabriquer des bandes magnétiques et du matériel d'enregistrement, de lecture, de stockage de bandes LTO-4 sont disponibles depuis janvier 2007[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]