Ligue centrale de hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligue centrale de hockey (homonymie).
Ligue centrale de hockey
Logo représentant les lettres CHL devant un palet.
Logo de la Ligue centrale de hockey.
Généralités
Sport Hockey sur glaceVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1992
Disparition 2014
Catégorie Moyen
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 7 équipes
Site web officiel

La Ligue centrale de hockey est une ligue professionnelle de hockey sur glace qui existe de 1992 à 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

La ligue actuelle est composée de sa création à 2010 de deux conférences, elles-mêmes divisées en deux divisions. Les franchises de la LCH peuvent être affiliées à des équipes de la Ligue nationale de hockey ou de la Ligue américaine de hockey[1]. Les équipes luttent alors pour la Coupe du président Ray Miron du nom du cofondateur de la ligue.

En 2010, la LCH annonce une fusion avec la Ligue internationale de hockey[2]. La ligue conserve alors le nom de Ligue centrale de hockey et absorbe quatre équipes de la LIH : les Prairie Thunder de Bloomington, les Gems de Dayton, les Komets de Fort Wayne et les Mallards de Quad City[3]. Les conférences de la ligue sont alors remaniées et des trophées sont désormais remis à l'équipe championne de sa conférence.

Chacune des quatorze équipes dispute 66 rencontres en saison régulière et les huit meilleures prennent part aux séries éliminatoires[4].

Le 10 janvier 2012, la LCH inaugure son temple de la renommée. Les premiers membres intronisés sont Joe Burton, meilleur buteur de l'histoire de la ligue ; Rick Kozuback, cofondateur de la ligue et Brad Treliving, président de 2001 à 2007[5].

Le 8 mars 2013, la LCH annonce la venue d'une équipe d'expansion à Brampton en Ontario à partir de la saison 2013-2014. L'équipe, qui se nomme le Beast de Brampton, est la première équipe canadienne à intégrer la LCH[6].

Avant le début de la saison 2014-2015, alors qu'il ne reste que dix équipes, le Chill de Saint Charles met fin à ses activités puis les Sundogs de l'Arizona ainsi que les Cutthroats de Denver ont annoncé qu'ils ne joueront pas la saison. Les sept équipes restantes (les Americans d'Allen, le Beast de Brampton, les Mavericks du Missouri, les Mallards de Quad City, le Rush de Rapid City, les Oilers de Tulsa et le Thunder de Wichita) rejoignent l'ECHL lors de la saison 2014-2015, signifiant ainsi la fin de la LCH[7].

Champions[modifier | modifier le code]

Cette liste présente ci-dessous les équipes ayant remporté la Coupe du président Ray Miron, remise à l'équipe ayant remportée les séries éliminatoires de la LCH.

Équipes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de la ligue actuelle.
  2. (en) La LCH et la LIH fusionnent, article sur www.centralhockeyleague.com.
  3. (en) Nouvelle équipes dans la LCH, article sur www.centralhockeyleague.com.
  4. (en) Le format des séries sur www.centralhockeyleague.com.
  5. (en) « The Center Of Hockey: Hall of Fame », sur www.centralhockeyleague.com (consulté le 21 avril 2012)
  6. (en) « It's Official - Brampton in for 2013-14 Season », sur www.centralhockeyleague.com.
  7. (en) « CHL Clubs Join ECHL for 2014-15 Season », sur www.centralhockeyleague.com (consulté le 2 août 2016).