Liggeren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page représentant l'année 1558 des Liggeren.

Les Liggeren sont le nom des registres ou archives de la guilde de Saint-Luc d'Anvers.

Ces archives sont une importante source d'informations biographiques concernant des peintres flamands.

Publication[modifier | modifier le code]

Ces archives ont été « établies et rédigées » par Ph. Rombouts et Th. De Lerius sous le double titre de De Liggeren en andere historische archieven der Antwerpsche Sint Lucasgilde onder zinspreuk: « Wt ionsten versaemt »et de Les Liggeren et autres archives historiques de la Guilde anversoise de saint Luc[1].

Ce travail a été publié en édition bilingue (en néerlandais et en français) par Feliciaen Baggerman, successeur de J. De Koninck, Kaesrui/Canal au Fromage 12, à Anvers, et imprimé par J. E. Buschmann de 1872 à 1876.

Description[modifier | modifier le code]

La première partie couvre la période de 1453 à 1615, avec des extraits des comptes les plus anciens conservés (1610-1615), associés à des registres d'inscription et de frais funéraires[1].

La deuxième partie contient les Liggeren de 1629-1720, année où, selon la préface, la guilde a été démantelée par les Français[2].

La guilde de Saint-Luc a été fondée en 1382, mais pour la période de 1382 à 1453, aucune information n'a été incluse dans le travail de Rombouts et Van Lerius. L'enregistrement des inscriptions des maîtres et des élèves dans les Liggeren a en effet commencé en 1453[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) « De liggeren en andere historische archieven der Antwerpsche sint Lucasgilde van 1453-1615, bewerkt en uitgegeven door Ph. Rombouts en Th. van Lerius, Antwerpen, 1872-1876. », sur archive.org.
  2. (nl) Floris Prims, Geschiedenis van Antwerpen, 1927-1948, Zevende deel, heruitgegeven door Kultuur en beschaving, 1984, p. 295.
  3. (nl) Stephanie Van de Voorde, Gilde van Sint-Lucas (1382-1773) dans ODIS - Database Intermediary Structures Flanders [en ligne, enregistrement no 38944], 12 septembre 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (nl+fr) Guilde de Saint-Luc, De liggeren en andere historische archieven der Antwerpsche sint Lucas gilde, Anvers, Philips Felix Rombouts et Theodor van Lerius, , 792 p. (lire en ligne)