Les Scouts - Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Scouts – Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique, ou simplement Les Scouts, précédemment appelée Fédération des Scouts Catholiques (FSC) puis Fédération catholique des Scouts Baden-Powell de Belgique, est la plus importante association scoute en Belgique francophone et germanophone. C'est une fédération ouverte à tous. Son dernier changement de nom, en date du 1er septembre 2008, entend refléter au mieux son engagement pour un développement spirituel ouvert à tous.

Elle fut créée en 1912 et fait partie de l'association Guidisme et scoutisme en Belgique. Elle a comme modèle Baden Powell, est reconnue par l'organisation mondiale du mouvement scout (OMMS), ainsi que par le ministère de la Jeunesse de la Communauté française de Belgique.

Historique[modifier | modifier le code]

Le scoutisme fait son apparition en 1910 en Belgique avec la création d'une première association pluraliste les Boy-Scouts de Belgique (BSB). En 1912, une association catholique voit le jour à son tour. Au départ, cette association regroupait aussi bien des scouts francophones que néerlandophones. À partir de 1929, les scouts catholiques se scinderont en deux associations : la Fédération des Scouts Catholiques (FSC) pour les francophones et la Vlaams Verbond der Katholieke Scouts (VVKS) pour les néerlandophones.

Depuis les années 70, la société belge a vu la baisse de l'importance des associations d'obédience catholique. Afin de s'inscrire dans ce nouveau mode de société, les scouts catholiques francophones changèrent de nom pour adopter la dénomination Les Scouts – Fédération catholique des Scouts Baden-Powell de Belgique à partir de 1999. Ce nom ne restera pas longtemps dans l'histoire du Scoutisme puisque l'assemblé générale de l'ASBL a décidé le 14 juin 2008 de supprimer définitivement la référence catholique du nom. Désormais il faut parler de Les Scouts – Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique

Organisation[1][modifier | modifier le code]

Organisation de l'Unité

La Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique est une fédération d'unités[2].

Au niveau local[modifier | modifier le code]

Une unité scoute est un groupe local faisant vivre le scoutisme dans un quartier ou dans un village. Elle est composée de plusieurs sections. Idéalement, chaque unité comprend des sections pour chaque tranche d'âge correspondant aux quatre branches.

  • Les baladins - (6-8 ans) : 8000 baladins
  • Les louveteaux - (8-12 ans) : 18 000 louveteaux
  • Les éclaireurs - (12-16 ans) : 14 000 éclaireurs
  • Les pionniers - (16-18 ans) : 4000 pionniers

Au total, Les Scouts comptent près de 54 000 enfants et adolescents, garçons et filles, répartis dans 419 unités.
Les scouts de chaque section sont encadrés par des animateurs, l'ensemble des animateurs formant un staff. Le staff est coordonné par un animateur responsable.
L'unité est pilotée par un staff d'unité, composé de l'animateur d'unité (AnU), assisté dans sa tâche par une équipe d'assistant(s) d'unité (AsU) et, éventuellement, de collaborateur(s) d'unité (CoU).

Il convient de signaler que la fédération compte également une grosse centaine de routiers qui offrent, dès 18 ans, une alternative au rôle d'animateur mais également une possibilité pour d'anciens animateurs de continuer à s'investir dans le Mouvement. Ces groupes routiers sont indépendants des unités même si, dans les faits, ils leur sont la plupart du temps liés historiquement.

Au niveau fédéral[modifier | modifier le code]

Groupes d'unités[modifier | modifier le code]

Les unités, regroupées en groupe d'unités, sont soutenues par une centaine de cadres fédéraux qui assurent des missions telles que la mise en place des animateurs d'unité (AnU), l'organisation régulière des relais d'animateurs d'unité (RAnU), la participation aux activités fédérales[3] et l'organisation de l'offre de formations de la fédération.

Staff fédéral[modifier | modifier le code]

Le staff fédéral, composé d'une dizaine d'animateurs fédéraux[4] ainsi que du président fédéral et de l'administrateur délégué.

Spécificité de chaque branche[modifier | modifier le code]

Les Baladins[modifier | modifier le code]

Dernière branche à avoir été créée au sein de la fédération (en 1985), la branche Baladins accueille les enfants âgés de 6 à 8 ans. Le groupe qu'ils forment s'appelle une ribambelle et leur cadre imaginaire suit la légende des baladins. Celle-ci met en scène les aventures de Poly, le poney, de Craquelin, le vieil artiste, de Gribou, Pistache et Boulon, trois baladins. C'est une série d'histoires qui reprennent différentes situations dans lesquelles les baladins peuvent vraiment se retrouver.

L'uniforme des baladins est composé d'un pull bleu marine muni d'insignes ainsi que d'un foulard. Le chapeau des baladins se retrouve aussi chez certains animateurs.

Les Louveteaux[modifier | modifier le code]

Les louveteaux accueillent les enfants de 8 à 12 ans. Ceux-ci vivent dans le cadre imaginaire du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling. Le groupe qu'ils forment tous ensemble s'appelle une meute. Au sein de la meute, les louveteaux sont divisés en petits groupes qui prennent le nom de sizaines et qui sont identifiées par des couleurs différentes.

Les animateurs, les vieux loups, portent un totem de jungle tiré du Livre de la Jungle (ex : Akela, le chef du clan; Baloo, le vieil ours ; Bagheera, la panthère; Chil, le vautour; Kaa, le serpent; Raksha, la mère louve;...)

L'uniforme des louveteaux est composé d'un pull vert muni de différents insignes ainsi que du foulard.

Les Éclaireurs[modifier | modifier le code]

La branche éclaireur est celle qui regroupe les scouts âgés entre 12 et 16 ans.

Organisation de la troupe[modifier | modifier le code]

La troupe est l'ensemble des éclaireurs et du staff.

Le staff, composé de jeunes adultes, coordonne, organise et gère le groupe et les activités.

Les éclaireurs sont répartis dans des petits groupes appelés patrouilles. La patrouille comporte généralement huit éclaireurs, et est un groupe fixe sur l'année au moins. Elle est emmenée par le C.P. (Chef de patrouille), souvent choisi (désigné ou élu) parmi les anciens. La patrouille porte généralement un nom d'animal (patrouille des cerfs, patrouille des dauphins, etc.)

Les fonctions de patrouille varient selon les troupes, selon l'importance que les animateurs donnent à la patrouille. D'un système de patrouilles libres, où chaque patrouille organise l'ensemble de ses activités, jusqu'à un système où la patrouille a peu de responsabilité. Les membres de chaque patrouille s'investissent selon les besoins, de manière ponctuelle (responsable feu pour une veillée, responsable carto pour un hike, etc.) ou de manière régulière (C.P., responsable photo, etc.).

La troupe se réunit régulièrement (une après-midi, une matinée, une journée par semaine, ou un weekend par mois). Le staff organise un grand camp par an, d'une quinzaine de jours en général, soit dans leur pays d'origine, soit dans un pays étranger. Lors de ce camp, les éclaireurs font beaucoup d'activités de groupe, des jeux, etc. ...

Le lieu de décision de la patrouille est le conseil de patrouille. Organisé régulièrement et quand le besoin s'en fait ressentir, coordonné par le CP ou par un animateur, il permet à chaque éclaireur d'avoir une place dans les décisions du groupe.[réf. nécessaire]

La troupe a aussi son organe décisionnel, le Conseil de troupe. Difficile à gérer au vu du nombre de membres, une préparation peut se faire lors du Conseil de patrouille.[réf. nécessaire]

En complément, il existe aussi le Conseil CP, qui réunit les CP des patrouilles et les membres du Staff. Il permet notamment la transmission d'informations rapidement, il peut être organisé avant les Conseils de patrouille.[réf. nécessaire]

L'uniforme[modifier | modifier le code]

L'uniforme éclaireur est composé d'une chemise bleu roi ou beige et d'un foulard aux couleurs de l'unité. Certaines troupes insistent sur le port de certains shorts ou bermudas (généralement en velours côtelé bleu), chaussettes, chaussures, ou encore du chapeau scout.

Sur la chemise, on retrouve divers écussons (écusson du mouvement, insigne de la Promesse, écussons des badges, totem du scout s'il en a un, etc.) et floches (floche du Totem, floche de la patrouille)

Les principales activités d'un grand camp[modifier | modifier le code]

Le Woodcraft[modifier | modifier le code]

C'est un période d'un nombre variable de jours, selon l'endroit de camp, lors duquel les scouts fabriquent des constructions destinées à améliorer leurs "conditions de vie". Il s'agit d'un pilotis (parfois), d'une table à feu, d'une feuillée ou encore d'une table (tissée).

Le Hike[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une petite randonnée de deux ou trois jours (parfois plus), effectuée à pieds par un groupe de scouts, la plupart du temps en autonomie (les animateurs veillent à un certain nombre d'aspects pratiques mais les scouts se déplacent seuls). Des activités diverses trouvent leur place durant le trajet, la plupart du temps en rapport avec le thème s'il y en a un. Le logement se fait dans un autre camp scout, sous tente ou encore dans une grange prêtée pour l'occasion.

La promesse scoute[modifier | modifier le code]

La promesse est un acte d’engagement vis-à-vis des valeurs prônées par le scoutisme, posé par un éclaireur face à ses pairs, les autres éclaireurs de la troupe. Généralement, pendant son deuxième camp, un éclaireur est amené à poser ce geste symbolique, temps fort de sa vie à la troupe.[réf. nécessaire]

Les Pionniers[modifier | modifier le code]

Le passage chez les pionniers est la dernière étape de la vie scoute en tant qu’animé. Les pionniers se réunissent en un groupe plus restreint qu’une troupe qu’on appelle poste. Tous sont âgés de 16 à 18 ans. La méthode pionnier repose avant tout sur la pédagogie du projet. Ensemble, le poste décide les projets qu’il entend mener au cours de l’année. L’un des projets d’envergure est le camp. Celui se déroule bien souvent à l’étranger et met en avant la notion de service (animation d’enfants, participation à un chantier bénévole,…) ou de rencontre (rencontre avec des scouts d’autres pays, découverte d’une autre culture,...).

Le passage chez les pionniers prépare également à la fonction d’animateur. Différentes formations sont proposées aux pionniers dans ce sens et la possibilité de faire des « stages » au sein d’autres sections leur est offerte.

L’uniforme des pionniers est composé d’une chemise rouge avec insignes ainsi que du foulard de l'unité.

Services de la fédération[modifier | modifier le code]

Les centres fédéraux[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Tout ce que tu as toujours voulu savoir sur la fédération sans oser le demander, supplément au Ça se discoute, Bruxelles, Les Scouts ASBL, novembre 2009
  2. Avant la réforme de 1999, la fédération était alors une fédération de régions.
  3. Voyez, Rassemblement fédéraux dans cet article.
  4. Au moins un animateur fédéral par branche ainsi que d'autres en fonction des priorités de missions du contrat du président fédéral.