Les Deux Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le ski
Cet article est une ébauche concernant le ski.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Les 2 Alpes 3600
Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
Image illustrative de l'article Les Deux Alpes
Administration
Pays France
Subdivision administrative Auvergne-Rhône-Alpes
Département français Isère
Localité Mont-de-Lans, Venosc et Saint-Christophe-en-Oisans
Site web www.les2alpes.com
Géographie
Coordonnées 45° 00′ 41″ Nord 6° 07′ 31″ Est / 45.011525, 6.125393
Massif Écrins
Altitude 1 650 m à 1800 m
Altitude maximum 3 600 m
Altitude minimum 1 300 m
Ski alpin
Lié à La Grave, Venosc
Domaine skiable Les 2 Alpes 3600
Remontées
Nombre de remontées 51
Téléphériques 3
Funitels et funiculaires 1
Télécabines 2
Télésièges 21
Téléskis 24
Débit - (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 96
     Noires 12
     Rouges 22
     Bleues 45
     Vertes 17
Total des pistes 227 km
Installations
Nouvelles glisses
6
Ski de fond
Nombre de pistes 3
     Noires -
     Rouges -
     Bleues -
     Vertes -
Total des pistes 25 km

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Les Deux Alpes
L'argument ascenseur incliné(valeur <nowiki>1</nowiki>) n'existe pas dans le modèle appelé

Les Deux Alpes est une station de sports d'hiver française située en Oisans (massif des Écrins), dans le département de l'Isère, à 64 km au sud-est de Grenoble. Le village est situé à 1 650 m d'altitude et les remontées mécaniques montent jusqu'à 3 568 m via, entre autres, un funiculaire. Cette station, qui possède l'un des plus grands glaciers skiables d'Europe, est très réputée en France pour son ski d'été. Les Deux Alpes a été l'une des premières stations de ski en France, créée juste après Chamonix et s'est développée très fortement dans les années cinquante.

Les Deux Alpes fait partie de la communauté de communes de l'Oisans[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Initialement il s'agissait d'alpages vierges de toute construction où les paysans de la vallée accédaient à la belle saison avec leurs troupeaux pour les faire paître. Au siècle dernier, 2 petits hameaux s'étaient implantés de part et d'autre du plateau, mais du fait des difficiles conditions de vie et d'accès,il n'y avait pas de présence permanente.

En 1932 un refuge voit le jour au Mont de Lans à l'initiative de la Famille TESSA.

En 1934 une famille du nom de Mounier ouvre une auberge au Venosc et les premiers skieurs viennent à pied suivis de leurs mulets portant les équipements.[réf. nécessaire]

En 1938 un premier téléski est installé sur le versant ouest (aujourd'hui vallée blanche) et sera exploité à partir de la fin du premier trimestre 1939. Durant l'été 1939 un second téléski est installé dans le secteur du Pied Moutet mais du fait de la guerre il ne fût exploité qu'à partir de 1946.

Diverses implantations et constructions ont ensuite successivement vu le jour.

Les 2 villages d’altitude, à force de s'étendre ont fini par se toucher donnant naissance à La station des 2 Alpes qui prend ce nom officiellement durant l'hiver 1954/55 par la fusion des domaines skiables respectifs et des infrastructures.

La station a été développée avec le concours, notamment, des étudiants de Grenoble.[réf. nécessaire]

Le nom 2 ALPES provient du fait que cette station dédiée au ski est née de la réunion des alpages ("alpes") des deux communes de Venosc, située au sud, et Mont-de-Lans, située au nord. L'alpe de Mont de Lans et l'alpe de Venosc.

C'est à cette époque que J. MARTIN, très actif sur la station a l'idée de créer le principe d'un forfait de ski journalier permettant d'emprunter toutes les remontées, pour 2,50 Francs de l'époque.

Le forfait de ski (aussi appelé ski-pass) est une invention propre à la station des 2 alpes.

La station s'est d'abord développée au creux de la zone d'alpage avant de s'étendre en hauteur sur les flancs Ouest et Est, en particulier autour de l'opération immobilière "Le Village" au Nord-Est de la station qui, réalisée sur dalle dans les années 1980 est très caractéristique de cette époque architecturale.

Le coté Alpe de Venosc est resté nettement plus typique avec ses ruelles et un entrelacs de vieilles maisons d'alpages et de chalets. Des constructions plus récentes y sont progressivement ajoutées tout en respectant l'harmonie des lieux.

Station[modifier | modifier le code]

On entre dans la station par le coté "Alpe de Mont de Lans" et on y circule jusqu'à la partie Alpe de Vénosc qui est plus au sud.

La station des 2 Alpes s'étend sur plus de 3 kilomètres de long et offre donc un front de piste extrêmement étendu (principalement sur la façade Est)

Elle est construite principalement le long de l'avenue de la Muzelle, (2km à elle seule) qui traverse l'Alpe de Mont-de-Lans et se termine sur la place de Venosc.

Les 2 extrémités de la station sont plus particulièrement implantées de chalets; mais le coté Nord (Mont de Lans, coté entrée de la station) se trouve bien plus excentré des activés et de la vie nocturne que la partie centrale (départ des téléphériques) et Sud qui est plus conviviale et animée avec sa succession de bars, restaurants et commerces s'étendant jusqu'à la place de Venosc.

Du fait de son étalement, un réseau de bus, navettes gratuites qui circulent en permanence, permet de relier les différents points de la station; du moins en journée.

En 2015, elle a reçu le prix European Resort of the Year, à l'occasion de la cérémonie des Worlds Snow Awards[2].

Accès[modifier | modifier le code]

Le seul accès routier est la route départementale 213, qui s'embranche sur la route départementale 1091 (ex-RN 91) à l'extrémité sud du barrage du Chambon, à peu près à mi-chemin entre Grenoble et Briançon.

Le col de montée aux 14 lacets est comme sa consœur Alpe d'Huez une étape classique du tour de France bien que nettement moins ardue et renommée que la célèbre ascension aux 21 virages de la voisine Iséroise.

La station est desservie par les cars du réseau Transisère depuis Grenoble.

Un accès est aussi possible depuis le village de Venosc par télécabine.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Vue aérienne des Deux Alpes l'hiver.
Le glacier (dôme de la Lauze).

Grâce à ses glaciers très peu crevassés et particulièrement peu pentus, la station offre la possibilité de skier hiver comme été. Le Glacier du Mont de Lans est le plus grand glacier skiable de France.

L'accession au sommet, s'effectue par le biais des téléphériques classiques et surtout du Jandri Express 1 et 2 (1 680 - 2600 - 3 183 mètres) qui est la colonne vertébrale de l'accès direct en altitude.

C'est un téléphérique type DMC débrayable comportant 69 cabines individuelles de 20 places réparties sur les près de 7 kilomètres de l'installation. Ce système a été choisi en raison des grandes hauteurs de survol (combes à plus de 140 m) et des très longues traversées sans pylônes porteurs que cela impliquait. Jusqu'à 800m de portée entre 2 pylônes.

Le Jandri express permet d'atteindre directement le début du glacier en environ 20 minutes

Mais l'accès au domaine glaciaire est également possible via plusieurs remontées mécaniques (télésiège 8 places, funiculaire souterrain et plusieurs double téléski "pioche"), permettant de profiter de pistes faciles quelle que soit la saison.

La station des 2 Alpes possède le plus large glacier skiable d'Europe et c'est également le plus grand domaine de ski d'été en France, il couvre une surface de 100 hectares. Il est situé entre 2 900m et 3 568 mètres (glacier du Mont-de-Lans ou de Mantel).

Un snowpark très réputé est aménagé sur un des glaciers, l'autre restant plus dévolu aux pistes traditionnelles.

Les installations qui sont posées sur le glacier (principalement des téléskis) sont entretenues et réimplantées en permanence du fait, justement, du mouvement et des déplacements continuels du glacier. Ainsi, à intervalles plus ou moins réguliers, divers appareils sont mis à l’arrêt, démontés, réalignés et réimplantés afin de suivre la topologie du terrain et les accumulations de neige. On voit à cet effet des tractopelles chargés de préparer ou réparer les structures et appuis.

Du fait du réchauffement généralisé, tous les glaciers d'altitude sont en régression depuis une vingtaine d'années, ce qui ici pourrait conduire la station à remettre en cause l'ouverture du ski l'été dans les années à venir ou en réduire les périodes non hivernales (actuellement mi juin à septembre et 10 jours pour la Toussaint pour le "salon" d'altitude Enjoy The Glacier" ).

Pour y remédier, la station des 2 alpes a entrepris une gestion et un entretien scrupuleux du glacier. Des pièges à neige et d'autres équipements ont été mis en œuvre.

De même des murets de neige y sont désormais modelés continuellement pour piéger la poudreuse afin d'éviter qu'elle ne s'envole avec le vent permettant ainsi de la répartir ensuite là où c'est nécessaire pour entretenir naturellement le glacier.

Le domaine skiable des Deux Alpes est relié, via le glacier de la Girose, aux itinéraires de montagne de la Grave (vallons de la Meije). Les descentes "en pleine nature" des Fameux Vallons de la Meije sont accessibles depuis La Grave et/ou Les 2 Alpes.

Le domaine skiable damé et balisé s'étend sur 425 Hectares (plus de 900 en incluant les parties non exploitées/sécurisées) et est réparti en deux versants :

  • à l'ouest, sous le Pied Moutet, le domaine de Pied Moutet / Vallée Blanche ;
  • à l'est, un espace beaucoup plus important permet notamment l'accès au domaine d'altitude sur le glacier.
  • Il est à noter que les pistes du glacier sont toutes d'un niveau facile ce qui permet aux débutants de profiter en permanence de conditions d'enneigement et d'ensoleillement idéales avec des pistes peu bosselées et un panorama exceptionnel.

Le long de cet axe reliant le glacier à la station se trouvent :

  • le glacier de 3200 à 3560 m (pistes bleues, piste rouge du Dôme et piste verte de Roche-Mantel) ;
  • le retour de 3200 à 2600 m (piste bleues et piste rouge de la Brèche) ;
  • le secteur de la Toura à partir de la gare intermédiaire du Jandri Express2 600 m) (pistes bleues et espace nouvelles glisses : snowpark, bordercross) ;
  • le secteur de la Fée (pistes bleues, rouge et noires avec la très difficile piste des Pierres Grosses) ;
  • le secteur de Bellecombes (pistes bleues, rouge de Tête Moutte et noire du Grand Couloir) ;
  • le vallon du Thuit (pistes bleue et rouges) ;
  • les Crêtes (pistes vertes et bleues) ;
  • le Super-Diable et le Diable (pistes noires mythiques de la station) ;
  • le retour des Crêtes à la station par la toute nouvelle piste bleue JANDRI 1 qui permet ainsi de regagner directement la station depuis le glacier en offrant une descente ininterrompue de plus de 10 kilomètres. Les 3 anciennes pistes de retour station restant accessibles (2 pistes noires Diable et Valentin et la piste verte du chemin des Demoiselles).

Le domaine s'étend sur les territoires des trois communes de Mont-de-Lans, Venosc et Saint-Christophe-en-Oisans.

Les remontées mécaniques sont exploitées par Deux Alpes Loisirs, société rachetée par la Compagnie des Alpes en 2009.

Panorama des Deux Alpes.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Depuis la fin des années 1990, le VTT est devenu une importante activité d'été. La FreeRaid / Mondial du VTT s'y tient en particulier tous les ans depuis 2004, aux alentours de la fin du mois de juin. En particulier le VTT de descente est devenu une vraie activité économique, avec plus de 20 millions d'euros dépensés par exemple pour l'été 2011 par les seules personnes venant spécialement aux Deux Alpes pour le VTT de descente[3]. Les Deux Alpes comportent 21 pistes, et attirent une clientèle vététiste d'un bon niveau technique, plutôt jeune et aisée, avec une forte fréquentation (55 000 forfaits VTT vendus en 2010)[3].

La station des Deux Alpes a accueilli le Giro d'Italia en 1994, et le Tour de France en 1998 et 2002 comme ville d'arrivée de l'étape.

La station de ski est également sur l'itinéraire de l'ascension du col du Jandri.

Les Deux Alpes propose de nombreux logements en location, via voyagistes, hôtels ou groupes (ex : Club Med), particuliers, etc. Ce qui lui confère une capacité d'accueil de plus de 30 000 lits.

La station offre aussi de nombreuses autres activités, comme le parapente, escalade (notamment grâce au mur d'escalade présent en station ou la via ferrata), sauts à l'élastique depuis le téléphérique JANDRI à 140 m au dessus de la combe du thuyt, luge d'été, golf et mini-golf avec practice, patinoire, auto-tamponneuses sur glace, piscines, spas et saunas etc.

Les services comprennent une caserne de pompiers, une gendarmerie et police municipale, une clinique et plusieurs docteurs (mais aucune garde de nuit), ostéopathe, dentistes, garderie, station essence, artisans, superettes et de nombreux magasins, centre de loisirs, cinéma et neuf restaurants d'altitude[4].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la station[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. communauté de communes de l'Oisans, sur le site ccoisans.fr, consulté le 3 février 2013
  2. « Past winners », sur le site des Worlds Snow Awards - www.worldsnowawards.co.uk (consulté le 1er juin 2016).
  3. a et b Montagne Leaders n°229, janvier/février 2012, Étude sur les retombés économiques du VTT de descente en station, 2012.
  4. « Restaurants de la station de ski des Deux Alpes », sur ski-planet.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]