Le Roman d'un jeune homme pauvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Roman d'un jeune homme pauvre (homonymie).
Maxime et Marguerite au 2e acte de la pièce, estampe par Jules Worms.

Le Roman d'un jeune homme pauvre est un roman d'Octave Feuillet paru chez Michel Lévy en 1858.

Ce roman sentimental à fond social a connu un grand succès commercial à sa sortie. Il a aujourd'hui mal vieilli, mais a été l'objet de nombreuses adaptations.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un aristocrate ruiné, Maxime Odiot, marquis de Champcey d'Hauterive, accepte, pour vivre, une place d'intendant auprès de la riche famille Laroque.

Marguerite, unique héritière des Laroque, est conquise par lui, mais se méfie des coureurs de dots...

Adaptations et réécritures[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté pour le théâtre par son auteur sous la forme d'une comédie en cinq actes, représentée pour la première fois à Paris, au théâtre du Vaudeville le 22 novembre 1858, et publiée en 1859 chez Michel Lévy.

Une parodie signée « Eliacim Jourdain » (pseudonyme de Séraphin Pélican[1]) intitulée Le Roman d'un pauvre jeune homme est parue en 1859.

Le roman a été adapté plusieurs fois au cinéma :

Le film Romanzo di un giovane povero d'Ettore Scola de 1995 n'est pas en lien avec l'œuvre d'Octave Feuillet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georges D'Heilly, Dictionnaire des pseudonymes, E. Dentu, , p. 215

Liens externes[modifier | modifier le code]