Laryngoscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laryngoscope avec lame de type McIntosh
Laryngoscope pédiatrique, la lame est droite.

Le laryngoscope est un instrument médical servant principalement à l'intubation trachéale en permettant de visualiser la glotte. Il est composé de deux parties :

  • Une lame qui sert à dégager la langue, le palais mou et l'épiglotte. Une source lumineuse est située au bout de celle-ci. Il s'agit soit d'une petite ampoule, soit d'une fibre optique qui amène une lumière provenant du manche. La lame peut être réutilisable (auquel cas elle est stérilisée après chaque usage) ou bien à usage unique.
  • Un manche servant à manipuler l'instrument. Il contient les batteries et, dans le cas des laryngoscopes à fibre optique, la source lumineuse.

Les dernier modèles sont équipées d'une fibre optique reliée à un écran couleur fixé sur le manche. Ils permettent une intubation plus facile, surtout dans les cas difficiles[1].

Le développement et l'utilisation du laryngoscope dans la pratique médicale doivent beaucoup au médecin allemand Johann Czermak.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aziz MF, Dillman D, Fu R, Brambrink AM, Comparative effectiveness of the C-MAC video laryngoscope versus direct laryngoscopy in the setting of the predicted difficult airway, Anesthesiology, 2012;116:629-636

Sur les autres projets Wikimedia :