Laird

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un laird est un titre héréditaire pour les propriétaires de possessions terriennes en Écosse. Le titre de laird peut bénéficier de certains droits locaux ou féodaux, encore qu'à la différence d'un Lord, la qualité de laird n'a jamais donné lieu à un droit de vote, aussi bien au sein du Parlement d'Écosse historique qu'après l'union avec le Royaume d'Angleterre, dans la Chambre des Lords britannique.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot "Laird" est connu pour avoir été utilisé à partir du XVe siècle et est une forme raccourcie de laverd, dérivé du mot anglais Old hlafweard sens de « garde des pains ». Le mot « seigneur » (lord) est de la même origine et aurait été autrefois interchangeable avec « Laird ». Cependant, dans l'usage moderne, le terme « seigneur » est associé à une pairie ce qui n'est pas le cas d'un Laird.

Bien que traditionnellement traduit par « Lord », laird n'est pas un titre de noblesse pur mais un titre de la gentry (noble non pair). À la différence du « lord du Manoir », le titre de laird est un « corporeal heriditament » (une propriété héréditaire qui a un lien direct avec une propriété terrienne), c'est-à-dire que le titre ne peut être porté par les dignitaires d'offices et ne peut être acheté ou vendu sans la terre. Bien que le titre de laird n'ait pas de genre spécifique, à une époque plus récente, plusieurs femmes lairds ont opté pour l'emploi du titre de « Lady ».

Aucun article défini n'est employé, et le « de » doit être conservé pour le distinguer des titres de noblesse.

Les lairds majeurs[modifier | modifier le code]

  • Laird of Blackwood
  • Laird of Lochaber
  • Laird of Glencoe