Laird

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cette section ou cet article est une traduction incomplète. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Vous pouvez modifier la page pour effectuer la traduction.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Laird
(en) Laverd
Conditions
Décerné par Achat ou transmission héréditaire
Type Titre de la gentry britannique
Détails
Statut Toujours existant
Statistiques
Création XVe siècle
Première attribution XVe siècle
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Chevalier
Équivalent
Supérieur
Baronnet
Suivant

Un laird est un titre héréditaire pour les propriétaires de possessions terriennes en Écosse. Le titre de laird peut bénéficier de certains droits locaux ou féodaux, encore qu'à la différence d'un Lord, la qualité de laird n'a jamais donné lieu à un droit de vote, aussi bien au sein du Parlement d'Écosse historique qu'après l'union avec le Royaume d'Angleterre, dans la Chambre des Lords britannique.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot "Laird" est connu pour avoir été utilisé à partir du XVe siècle et est une forme raccourcie de laverd, dérivé du mot anglais Old hlafweard sens de « garde des pains ». Le mot « seigneur » (lord) est de la même origine et aurait été autrefois interchangeable avec « Laird ». Cependant, dans l'usage moderne, le terme « seigneur » est associé à une pairie ce qui n'est pas le cas d'un Laird.

Bien que traditionnellement traduit par « Lord », laird n'est pas un titre de noblesse pur mais un titre de la gentry (noble non pair). À la différence du « lord du Manoir », le titre de laird est un « corporeal hereditament » (une propriété héréditaire qui a un lien direct avec une propriété terrienne), c'est-à-dire que le titre ne peut être porté par les dignitaires d'offices et ne peut être acheté ou vendu sans la terre. Bien que le titre de laird n'ait pas de genre spécifique, à une époque plus récente, plusieurs femmes lairds ont opté pour l'emploi du titre de « Lady ».

Aucun article défini n'est employé, et le « de » doit être conservé pour le distinguer des titres de noblesse.

Les lairds actuels[modifier | modifier le code]

Les lairds écossais étaient durant le moyen-âge plusieurs dizaines et étaient répartis dans toute l'Ecosse. Au cours de l'histoire écossaise, le nombre et la puissance des différents lairds ont connu quelques fluctuations.

Aujourd'hui, le nombre de lairds s'est stabilisé à cinq. On distingue traditionnellement et aujourd'hui encore trois lairds majeurs et deux lairds mineurs.

Les lairds possèdent aussi leur hiérarchie propre, qui s'établit ainsi : le Seigneur (laird) tout d'abord, puis les membres de sa famille avec principalement le fils ainé destiné à lui succéder suivit des autres fils par ordre de naissance.

La richesse est également le facteur de puissance de certains lairds. Les lairds les plus puissants et les plus riches ont historiquement étés ceux qui ont régnés sur d'immenses territoires tels que les lairds de Lochaber qui durant le moyen-âge contrôlaient de vastes territoires s'étendant sur des centaines de kilomètres carrés.

Tout les pouvoirs dont disposaient les lairds dépendait de la bonne volonté du roi d'Ecosse. Ils furent donc à la fois fonctionnaires, courtisans et comploteurs, œuvrant sans cesse pour se rendre indispensables aux yeux du roi. Certains d'entres eux avaient un pouvoir colossal alors que d'autres n'étaient rien d'autre que des intrigants qui considéraient que le simple fait d'être dans l'entourage du roi était la récompense ultime même si leurs pouvoirs effectifs s'avéreraient ridicules.

Les lairds majeurs[modifier | modifier le code]

Nom Localisation Création Statut
Laird de Lochaber Highlands XIIIe siècle toujours existant
Laird de Blackwood Lanarkshire XVIe siècle toujours existant
Laird de Glencoe Highlands toujours existant

Les lairds mineurs[modifier | modifier le code]

Nom Localisation Création Statut
Laird de Glencairn Highlands toujours existant
Laird de John O Groate's Highlands toujours existant