Lac Lak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lac Lak
Image dans Infobox.
Localisation
Adresse
Coordonnées
Le lac Lak.

Le lac Lak est le plus grand lac naturel d’eau douce de la province de Đắk Lắk, et le deuxième plus grand au Vietnam. Il est situé au cœur de chaînes de montagnes couvertes de vieilles forêts, près du village connu de l’ethnie M’Nông – Buôn Jun et des monuments anciens comme la villa de Bao Dai, les longues maisons de M’Nông.

Description[modifier | modifier le code]

Le lac est situé sur la commune Liên Sơn (ou Lạc Thiên), dans le district de Lak, à côté de la route reliant le Buon Me Thuoc au DaLat. Il est à 56 km au sud du Buon Me Thuoc par la route 27. Quand on traverse environ 10 km du col Lac Thien avant entre la commune Lac Thien, on pouvait voir le lac à droite.

C’est le plus profond lac naturel[Interprétation personnelle ?][réf. nécessaire]. Selon un folklore autochtone, c’est un lac sans fond, ou il connecte à Biển Hồ (Gia Lai). Son étendue est 5 kilomètres carrés et il est connecté à la rivière Krông Ana. Sa surface est bleue et calme toujours parce qu’il est entouré par des chaînes de montagnes hautes et des grande forêts vielles[Quoi ?] avec un écosystème divers. Selon la légende, le lac Lak a été créé par le héros Lak Lieng[réf. souhaitée].

Histoire et culture[modifier | modifier le code]

À Ho Lak, il y a le village de Jun, le village de M'Lieng (le plus ancien et encore de nombreux villages sauvages), Le village, les villages typiques de l'ethnie des M'Nong. Ces villages sont organisés comme une destination touristique importante. À Dak Lak, ils ressemblent à des villages de conservation, introduisant la culture ethnique autochtone dans les hauts plateaux du centre. Il existe encore de nombreuses maisons longues traditionnelles aux toits de chaume et un troupeau de plus de 20 éléphants. Les touristes viennent ici non seulement pour visiter le lac Lak mais aussi pour profiter des caractéristiques culturelles des hauts plateaux telles que des danses au feu, des danses saisonnières, des représentations de gong, jouer à traiditional instrument de musique comme t’nung , k'long pong,  des promenades en éléphant ou en bateau. canoë sur le lac ou traverser le lac. En plus des activités sur le lac Lak, les visiteurs peuvent visiter la cascade Buon Bi et jouir la purite des champs de cafe à proximité[style à revoir]. Il existe une spécialité Cha Ca Thac Lac du lac Lak.. Grâce à la variété de aromathérapie, les M'nong préparent de nombreux plats spéciaux, tels que gỏi cà đắng cá cơm, cơm lam, canh tro, canh rêu đá... La résidence de l'ancien empereur Bao Dai se situe au bord du lac, au sommet d'une colline derrière la ville de Lien Son. C'est là que le roi Bảo Đại vivait souvent faire du tourisme, chasser et se reposer chaque fois qu'il a l'occasion de venir à Dak Lak. La maison est située sur une haute colline avec une vue magnifique couvrant presque toute la surface du lac Lak, construite la même année que la pagode Khai Doan qui a aussi été construite par la reine Nam Phương.

Forêt historique et environnementale du lac Lak[modifier | modifier le code]

L'espace lacustre, le palais de Biet Dien et la forêt environnante sont identifiés depuis 1995 la forêt historique et environnementale du lac Lak (forêt à usage spécial), d'une superficie totale de 12 299 ha[style à revoir]. Les programmes de protection de l’environnement et du développement du tourisme visant à protéger les écosystèmes forestiers des hauts plateaux et des prairies arbustives, à conserver les animaux et les plantes sauvages, notamment les espèces endémiques et précieux et rare... contribuent au développement économique et la société locale[réf. nécessaire]. En plus, ils protègent les forêts dans les bassins versants pour protéger le lac Lak et la rivière Krong Ana. Ici, il y a 548 espèces de 118 familles, 132 espèces d'oiseaux, 61 espèces de mammifères, 43 espèces d'amphibiens-reptiles, 43 espèces de poissons, crevettes, crabes, escargots[réf. nécessaire]. Le climat ici est celui de la mousson tropicale de la région des hauts plateaux du centre, avec deux saisons distinctes chaque année : la saison des pluies et la saison sèche[réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :