L'Informatique au service des handicapés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'informatique au service des handicapés est un livre de Patrick Collignon destiné aux personnes handicapées (physique ou sensoriel) et à leur entourage (famille et autres). Son contenu est de tout niveau : cela va des conseils très généraux jusqu'à des détails techniques très précis, de l'achat à l'utilisation de l'ordinateur.

Sur le thème des claviers, le livre est extrêmement précis : il décrit un certain nombre de claviers pour un certain nombre de handicaps. Ce livre date de 2003 (éditeur Eyrolles).

Considérations générales[modifier | modifier le code]

Les 2 types d'accessibilité[modifier | modifier le code]

Ce livre différencie

  • l'accessibilité à l'ordinateur (qui nécessite un matériel adapté)
  • l'accessibilité au contenu des sites web qui nécessite que les concepteurs de page web pensent aux différents cas particuliers des utilisateurs handicapés.

La classification des handicaps par l'OMS (Organisation mondiale de la santé)[modifier | modifier le code]

P. Collignon cite Wood pour la classification des handicaps : Wood regroupe le handicap en 3 domaines : déficience (ce terme est en partie synonyme de déficience), incapacité et désavantage. Cette classification a été utilisée par l'OMS pour établir une Classification internationale des handicaps (CIH), puis elle a été adoptée en France en 1988 pour établir des statistiques sur les personnes handicapées.

Sur l'achat de matériels informatiques pour personnes handicapées[modifier | modifier le code]

P. Collignon insiste lourdement sur un point : lorsqu'on doit acheter du matériel informatique spécifique pour une personne handicapée, il faut bien discuter avec le vendeur, être sûr que le matériel acheté fonctionne et est bien adapté au handicap particulier de l'utilisateur final. Pour les personnes malvoyantes, il indique la personne malvoyante doit pouvoir toucher les articles [avant l'achat], c'est sa manière de voir.

P. Colligon insiste sur un autre point, s'adressant entre autres aux parents d'enfants handicapés ; certains handicaps évoluent, faisant que le matériel acheté ne sera plus adapté au handicap. Malgré ce problème, il ne faut pas hésiter à acheter du matériel informatique pour une personne handicapée.

Outre les vendeurs de matériel informatique adapté, les ergothérapeutes sont des professionnels du handicap, de la rééducation et de la réadaption qui pourront le mieux vous conseiller. Après un bilan des compétences, des difficultés et des besoins ou envies de la personne l'ergothérapeute définira le matériel le plus adapté à chaque situation. différents centres ressources Handicap et technologies de l'information de la communication existent. Il ne faut pas hésiter à les contacter car tous proposent des essais.

Conseil pour les personnes aidant une personne non-voyante à se servir d'un ordinateur[modifier | modifier le code]

Ne pas hésiter à utiliser le terme "voir" lorsqu'on s'adresse à une personne non-voyante, c'est le conseil que donne P. Collignon.

Les matériels adaptés pour les personnes handicapées[modifier | modifier le code]

Les claviers seuls[modifier | modifier le code]

Les claviers sont le domaine où le livre de P. Collignon est le plus détaillé :

  • guide-doigts ;
  • clavier temporisé : pour donner un exemple frappant, il facilite le fameux Ctrl-Alt-Del de Windows (NB : ou le ctraltdel du fichier inittab de linux) ;
  • clavier aux dimensions adaptées ;
  • clavier à une main,
  • clavier virtuel ;
  • claviers programmables.

Plage braille et imprimante braille[modifier | modifier le code]

Sera complété plus tard.

Souris seule[modifier | modifier le code]

  • souris USB opto-couplée
  • interfaces d'émulation souris
  • trackball
  • joystick
  • souris de tête pour les personnes tétraplégiques
  • souris visuelle
  • souris à bouche
  • contacteur
    • contacteur à pression
    • contacteur au souffle
    • contacteur sonore
    • contacteur sensitif
    • contacteur par mouvement physique sans contact
    • contacteur musculaire
    • contacteur à tirer
    • contacteur pneumatique ; P. Collignon indique qu'« il est compatible avec les systèmes d'appel infirmière à ouverture ou fermeture ».²
    • contacteur jeu
    • interface pour contacteur

Mécanisme pour remplacer à la fois clavier et souris[modifier | modifier le code]

  • écran et dalle tactile
  • commande ou dictée vocale

En 1973, les précurseurs dans ce domaine[modifier | modifier le code]

En 1973, Jean-Claude Gabus créa Linguaduc, un contrôle de l'environnement par la langue. Il créa ensuite la Fondation suisse pour les téléthèses, qui a pour but de mettre la technologie au service de la personne en situation de handicap avec laquelle il créa "B.A.Bar", un lecteur de code barre parlant utilisé dans le domaine de la communication alternative et améliorée[précision nécessaire] ainsi que JAMES, la première télécommande universelle infrarouge destinée au contrôle de l'environnement.

L'informatique pour un débutant[modifier | modifier le code]

Pour les néophytes, P. Collignon essaie d'expliquer le fonctionnement d'un ordinateur. Il explique notamment les options d'accessibilité de Windows 98.

Liste des fabricants/distributeurs de matériel adapté[modifier | modifier le code]

En , les fournisseurs cités dans les chapitres suivants ont toujours un site web consacré aux personnes handicapées. Ceux qui apparaissent dans le livre de Collignon et qui n'ont pas ou plus de page web ne sont pas cités.

Fournisseurs pour handicaps visuels[modifier | modifier le code]

Accessolutions, Adaptinfo, Alphabraille, Axos-fr, Baum France, CECIaa (qui a repris Itack), CECIlog, CECItech, Electrel, Etexfrance, Eurobraille, Handialog, Metrovision, Technibraille, Dystri Kardi

Fournisseurs pour clavier-souris adaptés[modifier | modifier le code]

  • Cimis
  • CREE : Centre de Réalisations en Ergothérapie et Ergonomie
  • JPR International
  • Maltron (le livre est illustré de superbes photos de clavier de ce fabricant)
  • Vocalisis
  • Suppléance
  • Hop'Toys ( Solutions pour enfants exceptionnels)
  • Dystri Kardi

Fournisseurs divers[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]