Kleptoplastie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elysia pusilla se nourrit sur l'algue Halimeda et incorpore ses chloroplastes

La kleptoplastie est un phénomène symbiotique dans lequel des plastes d'algues, notamment des chloroplastes, sont acquis par d'autres organismes. L'algue est mangée, et sa digestion partielle laisse intacts les chloroplastes, qui sont intégrés à l’organisme consommateur. Celui-ci peut alors tirer parti de la photosynthèse dont les chloroplastes restent capables pendant un certain temps[1].

Le premier animal chez lequel la kleptoplastie a été découverte est une limace de mer, Elysia chlorotica[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) S. Minnhagen, W. F. Carvalho, P. S. Salomon et S. Janson, « Chloroplast DNA content in Dinophysis (Dinophyceae) from different cell cycle stages is consistent with kleptoplasty », Environ. Microbiol., vol. 10, no 9,‎ , p. 2411–7 (PMID 18518896, DOI 10.1111/j.1462-2920.2008.01666.x, lire en ligne, consulté le 24 novembre 2008)
  2. « Histoires d’interactions #1 : Elysia chlorotica | Muséum d'histoire naturelle du Havre », sur www.museum-lehavre.fr (consulté le 15 mai 2018)