Kisshō-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kisshō-ji
Kichijoji20120109.jpg
Localisation
Pays
Localité
Coordonnées
Culte
Type
Temple bouddhique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte de la préfecture d'Ibaraki
voir sur la carte de la préfecture d'Ibaraki
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tokyo
voir sur la carte de Tokyo
Red pog.svg
Porte du temple
Tombe d'Enomoto Takeaki

Le Kisshō-ji, aussi appelé Kichijō-ji (吉祥寺, est un temple bouddhiste situé dans l'arrondissement spécial Bunkyo de Tokyo, fondé en 1458 durant l'époque de Muromachi.

En 1592, l'école « Sendan-Rin » pour moine bouddhistes est fondée dans l'enceinte du temple. En 1905, l'école Sendan-Rin est renommée « Université Soto-shu »; en 1925 l'Université Soto-shu devient l'Université de Komazawa (en).

Enomoto Takeaki est enterré au Kisshō-ji en 1908 à l'âge de 72 ans.

Référence[modifier | modifier le code]