Keur Momar Sarr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sarr.

Keur Momar Sarr
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Louga
Département Louga
Démographie
Population 1 774 hab. (2003)
Géographie
Coordonnées 15° 55′ 00″ nord, 15° 58′ 00″ ouest
Altitude m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Keur Momar Sarr

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Keur Momar Sarr

Keur Momar Sarr (ou Keur Momar Sar ou Kermomarsar) est une localité du nord-ouest du Sénégal devenu commune en 2014 avec comme maire Dioumorou Kâ.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Village de Keur Momar Sarr serait fondé vers les années 1930.

Administration[modifier | modifier le code]

Keur Momar Sarr est l'une des quatre sous-préfectures du département de Louga dans la région de Louga. Chef-lieu de l'arrondissement de Keur Momar Sarr, c'est aussi celui de la communauté rurale de Keur Momar Sarr. Les communautés rurales qui appartiennent à l'arrondissement de Keur Momar Sarr sont quatre, le village même de Keur Momar Sarr, Gandé au Sud'Est, Nguer Malal au Sud (sur la route pour la capitale de région Louga), et Syer au Nord-Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Au village de Féto
(vue historique).

Les localités les plus proches sont Féto, Mérina, Takh, Keur Doungou, Merinaghen, Keur Ousmane Ngaye, Keur Modou Ndiaye, Gankette Guent,Gankette Balla, Guéo, Loboudou Keur Modi Yoro, Darou, Keur Meulo, Maka, Ndothie Seye et de Aïnoumadi.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Keur Momar Sarr se trouve au bord du lac de Guiers, qui représente l'une des plus importantes sources de revenus des gens qui habitent dans le village.

Population[modifier | modifier le code]

Selon le PEPAM (Programme d'eau potable et d'assainissement du Millénaire), Keur Momar Sarr compte 1 774 habitants et 171 ménages. La population est surtout composée des Wolofs, des Peuls et des Nár (ou Maures), des étrangers d'origines maliennes et mauritaniennes.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le village abrite une école maternelle (case des tout-petits), une primaire, un Collègue depuis 2002, un lycée depuis 2011 et des écoles coraniques.

École primaire[modifier | modifier le code]

Keur Momar Sarr compte une seule école élémentaire dirigée par Djibril Toumb depuis octobre 2001. L'école est créée en 1960 et compte maintenant 13 salles de classes, 16 enseignants et près de 500 élèves.

Économie[modifier | modifier le code]

La localité possède une station de pompage, de traitement et de production d'eau potable qui permet l'alimentation de l'agglomération dakaroise. L'usine de traitement d'eau n'emploie pas la majorité de la population avec régularité; souvent les besoins pour des maisons arrivent mais en général les techniciens qui y travaillent viennent d'ailleurs.

Domaine agricole communautaire[modifier | modifier le code]

Le domaine agricole communautaire (DAC) de KMS est hors norme avec six (6.000) hectares délibérés par quatre communes de cet arrondissement. Les collectivités locales de Syer, Nguer Malal, Gangué et de Keur Momar Sarr ont mutualisé leur force pour sortir la zone sylvo-pastorale de son sous-développement et de son insécurité alimentaire. Le DAC a la vocation de lutter contre la transhumance et l’exode rural. Le lac de Guiers permet de développer une production végétale avec la disponibilité de l’eau.

Cette ferme pilote d'irrigation dispose de nombreux champs agricoles éparpillés au bord du lac. Les champs sont privés et collectifs et représentent une importante activité pour la plupart des localités riveraines. Mais la prolifération des champs a amené des querelles entre les bergers Peul qui voient leurs carrières d'accès à l'eau fermées.

Marché[modifier | modifier le code]

Le lieu qui apporte le plus d'activités économiques est le marché hebdomadaire. Chaque samedi amène à la localité des gens qui viennent d'un peu partout du Sénégal, mais surtout des alentours. Le commerce reste une activité importante pour la population du village.

Institutions de micro-finance[modifier | modifier le code]

Il y a aussi des mutuelles d'épargne et crédit : comme la MECAPP créée depuis 1998 (faillite en 2013), PAMECAS et CMS installés respectivement en 2008 et 2011.

Santé[modifier | modifier le code]

La commune abrite un poste de santé dirigé par l'infirmier chef de poste M. Diallo et un district sanitaire dirigé le médecin Dr. Diouf.

Sport[modifier | modifier le code]

Le Foot-ball et la lutte sont les principaux activités sportives menées à Keur Momar Sarr.

Pour le Foot, l'équipe du village s'appelle "Book Joom".

Jumelages et partenariats[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Sall, Vallée du Ferlo et son impact sur la vie pastorale dans la zone de Keur Momar Sarr (Region de Louga), Dakar, Universite Cheikh Anta Diop, 1995
  • Khalifa Ababacar Sall, La ferme pilote d'irrigation de Keur Momar Sarr et son rôle dans les transformations de l’espace (Mémoire de Maîtrise de Géographie option Aménagement, Université Gaston Berger de Saint-Louis, 2004)
  • Moustapha Sar, Louga et sa région (Sénégal). Essai d’intégration des rapports ville-campagne dans la problématique du développement, Dakar, IFAN, Université de Dakar, 1973, 308 p. (Initiations et Études Africaines no 30). (Thèse de 3e cycle soutenue en 1970, Strasbourg)
  • Mame Demba Thiam, Louis-Albert Lake, Marie-Josée Tousignant et Mandiaye Thiobane, « Évolution des paysages sahéliens depuis les années 50 : exemple des environs de Keur Momar Sarr (Sénégal) », Science et changements planétaires/Sécheresse, décembre 1997, vol. 8, no 4, p. 257

Liens externes[modifier | modifier le code]