Jumeau du Soleil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une étoile de type solaire (en anglais solar-type star) , étoile analogue au Soleil (ou analogue solaire, en anglais solar analog (star)) ou étoile jumelle du Soleil (ou jumeau du Soleil, en anglais solar twin (star)) est une étoile ayant des caractéristiques semblables à celles du Soleil. La plupart des scientifiques considèrent que la possibilité d'avoir une planète habitable pour la vie telle que nous la connaissons est plus forte autour d'un jumeau du Soleil qu'autour d'autres étoiles.

Description[modifier | modifier le code]

Le type spectral, la température de surface, la période de rotation, la masse, la variabilité et la métallicité doivent avoir des valeurs proches de celle du Soleil.

Selon Hall et Lockwood, « les termes étoile similaire au Soleil/de type solaire, analogue solaire et jumeau solaire sont des descriptions progressivement restrictives » de similarité au Soleil[1], c'est-à-dire qu'ils traduisent un degré de similarité croissant avec le Soleil.

Les étoiles actuellement considérées comme étant des jumeaux du Soleil sont :

Le Soleil et Tau Ceti, cette dernière étant plus petite et moins lumineuse.

Parmi les analogues solaires, on peut par exemple citer Tau Ceti.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jeffrey C. Hall et G. W. Lockwood, « The Chromospheric Activity and Variability of Cycling and Flat Activity Solar-Analog Stars », ApJ, IOP Publishing, vol. 614, no 2,‎ , p. 942-946 (ISSN 0004-637X, DOI 10.1086/423926, présentation en ligne, lire en ligne [PDF])
  • (en) G. W. Lockwood, B. A. Skiff et Richard R. Radick, « The Photometric Variability of Sun-like Stars: Observations and Results, 1984-1995 », The Astrophysical Journal, vol. 485,‎ , p. 789-811 (présentation en ligne, lire en ligne [PDF])

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Traduction libre de : « The terms 'solarlike star, ' 'solar analog, ' and 'solar twin' [are] progressively restrictive descriptions. » Hall et Lockwood 2004.
  2. (en) G. F. Porto de Mello et L. da Silva, « HR 6060: The Closest Ever Solar Twin? », The Astrophysical Journal, IOP Publishing, vol. 482, no 1,‎ , p. L89-L92 (ISSN 0004-637X, DOI 10.1086/310693, présentation en ligne, lire en ligne [PDF])