Jour de l'Unité nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Minin und Posharski.jpg

Le jour de l'Unité nationale ou jour de l'Unité du Peuple (russe : День народного единства) était célébré du temps de l'Empire Russe jusqu'en 1917 et est redevenue en 2005 une fête de la Fédération de Russie. Le 4 novembre (22 octobre dans le calendrier julien), cette journée commémore la révolte populaire qui expulsa de Moscou en novembre 1612 les forces d'occupation polono-lituaniennes, marquant la fin du Temps des Troubles et des interventions étrangères en Russie lors de la Guerre polono-russe (1605-1618). Cette fête célèbre le peuple russe qui, au-delà des différences sociales, s'unit pour protéger la Russie même en l'absence d'un Tsar ou d'un patriarche fort à sa tete. Dès 1613 le tsar Michel Ier de Russie institua une fête en l'honneur du « jour de la libération de Moscou des envahisseurs polonais »[1]. Cette fête fut abandonnée en 1917 pour être remplacée par les commémorations de la Révolution avant d'être ré-instituée après la chute de l'Union soviétique.

Aujourd'hui, cette fête est devenue un prétexte pour certaines organisations nationalistes pour effectuer un défilé sous le nom de la « marche russe ».

Références[modifier | modifier le code]