Jinnō Shōtōki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jinnō Shōtōki (神皇正統記) est une œuvre sur l'histoire du Japon, composée par Kitabatake Chikafusa (北畠親房, 1293-1354), un prêtre bouddhiste. L'écrivain poursuivit dans cette œuvre les principes shintoïstes. Le livre, cette Histoire de la succession légitime des divins empereurs ou Le pays des dieux, était un traité politique et historique sur le Shinto, et il a servi de référence jusqu’à l’ère Meiji (1868-1912).

Le prologue expliquait:

« Le grand Japon est le pays des dieux. L'ancêtre, aux origines, en fonda le principe, et la Déesse du Soleil daigna le transmettre à sa longue lignée. Notre pays, seul, est semblable chose. Il n'y a rien de pareil dans les pays étrangers. C'est pourquoi on l'appelle le Pays des dieux. »

L’ouvrage de Kitabake aura un retentissement important dans les années suivantes. Il justifie la position des penseurs nationalistes et donnera des éléments à l’idéologie impériale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Brownlee, John S. (1997) Japanese historians and the national myths, 1600-1945: The Age of the Gods and Emperor Jimmu. Vancouver: University of British Columbia Press. (ISBN 0-7748-0644-3) Tokyo : University of Tokyo Press. (ISBN 4-13-027031-1)
  • (en) Brownlee, John S. (1991). Political Thought in Japanese Historical Writing: From Kojiki (712) to Tokushi Yoron (1712). Waterloo, Ontario: Wilfred Laurier University Press. (ISBN 0-889-20997-9)
  • (en) Varley, H. Paul, ed. (1980). [Kitabatake Chikafusa, 1359], Jinnō Shōtōki; "A Chronicle of Gods and Sovereigns: 'Jinnō Shōtōki' of Kitabatake Chikafusa" translated by H. Paul Varley. New York: Columbia University Press. (ISBN 0-231-04940-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]