Jean Dekyndt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Dekyndt
Soustrot Dekyndt 825.JPG

Jean Dekyndt (à gauche) et Bernard Soustrot (à droite), lors des Flâneries musicales 2012.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Distinction

Jean Dekyndt, né en 1955 à Quesnoy-sur-Deûle (Nord), est un organiste classique. Il est le directeur du Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse depuis le mois de janvier 2013. Avant, il était directeur du Conservatoire à rayonnement régional de Montpellier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1955 dans le nord de la France, à Quesnoy-sur-Deûle, il a été élève au Conservatoire à rayonnement régional de Lille puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse. Il reçoit différents prix, dont celui d'orgue et d'écriture, d'harmonie, de fugue, de contrepoint ainsi que le premier prix du concours d'orgue Raymond Lartisien en 1974.

Jean Dekyndt a été directeur des conservatoires de Saint-Étienne, Tours et Paris dans le Xe arrondissement. Il a à cœur de rapprocher son instrument d'autres et transcrit des pièces classiques pour y parvenir.

Il est actuellement le titulaire des orgues de la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier et de celui de la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers.

Il a été fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Discographie non restrictive[modifier | modifier le code]

  • Les 5 Concertos BWV 572 à BWV 576, transcription pour trompette et orgue avec Bernard Soustrot , 2000.
  • Trompette et orgue, avec Bernard Soustrot : Marc-Antoine Charpentier, Jean-Sébastien Bach, 2002.
  • Méditation pour orgue et instruments, transcriptions pour orgue, avec Daniel Matrone, Guy Morançon, Jerome Simonpoli, 2005.
  • Trompette et orgue au temps de Jean-Sébastien Bach avec Bernard Soustrot, de Michel Corette, Antonio Vivaldi, Jean-Sébastien Bach , 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :