Jacó (Costa Rica)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacó
Jacó (Costa Rica)
Vue sur la ville.
Administration
Pays Drapeau du Costa Rica Costa Rica
Province Puntarenas
Canton Cartago
District Jacó
Maire
Mandat
Tobías Murillo Rodríguez
2016-2020
Démographie
Gentilé Jacobeño
Population 15 441 hab. (2016)
Densité 110 hab./km2
Population Aire urbaine 22 767 hab.
Géographie
Coordonnées 9° 37′ 00″ nord, 84° 37′ 40″ ouest
Altitude m
Superficie 14 041 ha = 140,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Costa Rica

Voir la carte administrative du Costa Rica
City locator 14.svg
Jacó

Géolocalisation sur la carte : Costa Rica

Voir la carte topographique du Costa Rica
City locator 14.svg
Jacó
Liens
Site web http://www.munigarabito.go.cr

Jacó est une ville de villégiature située sur la côte pacifique du Costa Rica dans la province de Puntarenas à une centaine de kilomètres de la capitale San José. Elle est le chef-lieu du canton de Garabito.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Jacó est une ville qui s'est développée autour du tourisme. La plage de 4km, la vie nocturne et le surf attirent de nombreux touristes chaque année. La ville est très propice à la pratique du surf, elle a d'ailleurs accueilli les mondiaux de l'ISA (Association International du Surf) en [1].

Protection de l'environnement[modifier | modifier le code]

Directement à 5 km de Jacó, on trouve le refuge national de Playa Hermosa. Elle vise à protéger la nidification des tortues de Kemp, une espèce en danger d'extinction depuis ainsi que d'autres tortues menacées[2].

Le parc national Carara se trouve juste au Nord de Jacó à une vingtaine de kilomètres. Il est reconnu comme l'un des plus beaux parcs du Costa Rica avec ses 5 242 hectares et ses milliers d'espèces différentes[3],[2].

La ville de Jacó a récemment pris la décision de devenir la première ville sans plastique du pays[4]. Elle veut interdire ainsi les sacs plastiques, les pailles, les touillettes ainsi que tous les objets en plastique à usage unique. Le but est d'avoir des plages propres et de changer les mentalités vers une ère sans plastique[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La France en reconquête au Costa Rica », sur Sud Ouest, (consulté le 26 juillet 2017).
  2. a et b (es) « Sitios de Interes », sur Munigarabito, (consulté le 26 juillet 2017).
  3. (es) « Parque Nacional Carara », sur Sinac (consulté le 26 juillet 2017).
  4. a et b (en) « Jacó, Costa Rica aims to become the country's first plastic-free zone », sur The Costa Rica Star, .