Isobare (chimie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir isobare.

Remarque préliminaire : la notation qui va être décrite vaut pour la physique nucléaire où on s'intéresse à la structure du noyau de l'atome.

En chimie on ne tiendra compte que de Z, qui devient redondant avec le symbole de l'élément chimique. Ce symbole va donc être utilisé tout seul dans la pratique, sans l'indication de Z.

Pour chaque nucléide, on a :

Z = nombre de protons (ou d'électrons), également appelé numéro atomique
N = nombre de neutrons
A = nombre de nucléons (protons + neutrons), également appelé nombre de masse (voir aussi masse atomique)

On note ZX le nombre Z de protons de l'élément nommé X, ainsi que AX le nombre total A de nucléons dans l'élément nommé X et enfin XN le nombre N de neutrons dans l'élément nommé X.

Deux nucléides qui possèdent le même nombre de nucléons sont des isobares (Z différents, A identiques, N différents), par exemple le carbone 14 et l'azote 14 (notation: et ). Lors d'une désintégration bêta, l'élément père est un isobare de l'élément fils.

On appelle isotopes deux variétés d'un même élément chimique qui se différencient par leur nombre de neutrons (Z identiques, A différents, N différents), par exemple le carbone 12 et le carbone 14 (notation: et ).

Des nucléides qui ont le même nombre de neutrons sont dits isotones (Z différents, A différents, N identiques), par exemple le carbone 13 et l'azote 14 (notation: et ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :