Inversion de Walden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'inversion de Walden est une inversion de configuration d'un centre chiral au cours d'une substitution nucléophile bimoléculaire (SN2). Elle porte le nom du chimiste letton Paul Walden[1] qui l'a découverte en 1896 en travaillant sur les énantiomères de l'acide hydroxybutanedioïque[2].

Walden malique.gif

La configuration change quand une espèce chimique Xabcd (où X est typiquement un carbone), qui a un arrangement tétraédrique des liaisons, est convertie en une espèce Xabce qui a la configuration absolue opposée. Cependant, une inversion de Walden peut inverser la configuration du centre chiral sans pour autant modifier la configuration absolue. Walden abcdX.gif

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Everts Sarah, « Latvia Celebrates Paul Walden Organic and physical chemist, who would have been 150 this year, is feted by his homeland », Chemical & Engineering News, vol. 91, no 29,‎ , p. 28-29 (ISSN 0009-2347, lire en ligne).
  2. (de) P. Walden, « Ueber die gegenseitige Umwandlung optischer Antipoden », Ber. Dtsch. Chem. Ges., vol. 29, no 1,‎ , p. 133–138 (ISSN 0365-9496, DOI 10.1002/cber.18960290127, lire en ligne).