Installation photovoltaïque intégrée au bâti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Habitations avec des panneaux solaires intégrés au bâti à Fribourg-en-Brisgau

Les installations photovoltaïques intégrées au bâti sont des installations photovoltaïques se substituant aux éléments de construction traditionnels des maisons et immeubles.

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L’intégration du photovoltaïque au bâti apparait dans les années 1980 aux États-Unis, ces systèmes installés sur des bâtiments connectés au réseau ne sont pas montés en surimposition mais intégrés esthétiquement car le photovoltaïque arrive en ville et ne se limite plus au site isolé.

Cette notion est apparue pour la première fois il y a une quinzaine d’années[Quand ?] dans le programme européen Solar House de Joule II[1].

Dans les années 1990, la production de modules et de systèmes s’intégrant au bâti commence car la demande augmente mais c'est à partir des années 2000 que ce secteur se développe vraiment grâce aux primes d'intégration sur le tarif d'achat.

Types d’intégration[modifier | modifier le code]

  • Toits inclinés;
    • Tuiles photovoltaïques, bardeaux photovoltaïques;
    • Systèmes d’intégration de modules classiques;
    • Bacs acier photovoltaïques;
    • Membranes PV (dans certains cas);
  • Toits plats (toitures terrasses) :
    • membranes photovoltaïques;
    • Bacs acier photovoltaïques (dans certains cas).
  • Façades:
    • Modules classiques montés sur une structure métallique spécifique;
    • Systèmes d’intégration de modules classiques (pour certains systèmes).
  • Pare-soleil:
    • Modules classiques, montés sur une structure métallique spécifique.
  • Verrières:
    • Modules semi-transparents, ou translucides uniquement sur structure spécifique.

Pour les toits inclinés, les façades et les pare-soleils sur lesquels il est possible d’intégrer des modules photovoltaïques classiques, on peut aussi trouver des modules semi-transparents ou translucides qui laissent entrer la lumière et qui donnent un rendu esthétique souvent très réussi.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://enr.cstb.fr/file/rub16_doc109_2.pdf, La réglementation pour l'intégration des produits photovoltaïques au bâti, CSTB