Hystrichopsylla talpae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Puce de la taupe

Hystrichopsylla talpae
Description de cette image, également commentée ci-après
Hystrichopsylla talpae, la Puce de la taupe (spécimen du Musée d'histoire naturelle de Londres)
Classification selon GBIF
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Siphonaptera
Famille Hystrichopsyllidae
Genre Hystrichopsylla

Espèce

Hystrichopsylla talpae
(Curtis, 1826)

Synonymes

  • Hystrichopsylla narbeli (Galli-Valerio, 1900)[1]
  • Hystrichopsylla obtusiceps (Ritsema, 1868)[1]
  • Hystrichopsylla terrestris (Macquart, 1831)[1]
  • Pulex talpae J.Curtis, 1826[1]
  • Pulex obtusiceps Ritsema, 1868[2]

Hystrichopsylla talpae, la Puce de la taupe[3] est une espèce de Puces de la famille des Hystrichopsyllidae.

Cette espèce appartient au genre holarctique Hystrichopsylla qui est composé d'une trentaine de grandes à très grandes espèces. La Nord américaine Hystrichopsylla schefferi est la puce la plus grande du monde, dépassant 9 mm de long. Ses représentant ne sont pas strictement associés à un hôte spécifique et se retrouvent sur les insectivores comme sur les rongeurs[2].

Hystrichopsylla talpae est une puce nidicole récoltée de la fin de l'été à l'automne qui peut également se retrouver sur le corps de son hôte. Le mâle mesure de 3,5 à 5 mm de long et la femelle de 4 à 6 mm[2].

Cette espèce a été récolté sur Talpa europaea où elle est parfois très courante et peut cohabiter avec l'espèce proche Hystrichopsylla orientalis. Elle a également été observée sur Apodemus flavicollis, Apodemus agrarius, Microtus agrestis, sur Microtus arvalis et des musaraignes (Soricidae)[2],[4].

Cette espèce est présente en Europe dont sur l'ensemble de l'Europe occidentale, dont les pays francophones, dans les îles britanniques, en Italie, en Allemagne, au Danemark, en Norvège, en Pologne, en Tchéquie et en Slovaquie[2],[5]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d GBIF Secretariat. GBIF Backbone Taxonomy. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/39omei accessed via GBIF.org, consulté le 15 janvier 2022
  2. a b c d et e (en) Brinck-Lindroth G. & Smit F., The fleas (Siphonaptera) of Fennoscandia and Denmark., vol. 41, Brill, coll. « Fauna Entomologica Scandinavica », (ISBN 9789004151512)
  3. Base de données mondiale de l'OEPP, https://gd.eppo.int, consulté le 15 janvier 2022
  4. (en) I. Lipatova & A. Paulauskas, « Investigation of fleas (Insecta: Siphonaptera) in Lithuania Society. », New and rare for Lithuania insects species, vol. 2009,‎ , p. 33-36 (lire en ligne)
  5. Fauna Europaea, consulté le 15 janvier 2022

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beaucournu, Jean-Claude et Henri Launay, Les puces (Siphonaptera) : de France et du Bassin méditerranéen occidental, vol. 76, Fédération française des sociétés de sciences naturelles, coll. « Faune de France », (ISBN 978-2-903052-10-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :