Hoverbike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hoverbike
Rôle Transport léger, multirôle
Constructeur Drapeau : Australie Malloy Aeronautics Ltd
Équipage
1 pilote
Motorisation
Nombre 1
Puissance unitaire 1170 cc 4-temps ch
Nombre de pales 2 sur 1er prototype
4 sur 2d prototype
Masses
À vide 105 kg
Charge utile 270 kg

Le Hoverbike, (littéralement, « deux-roues volant »), est un projet de construction d'un engin hybride entre un scooter des mers et un hélicoptère. L'objectif du concepteur australien, Chris Malloy[1],[2], ancien pilote d'hélicoptère[3], est de créer la « première moto volante » au monde, alternative bon marché à l'hélicoptère[4].

Principe[modifier | modifier le code]

La première version bicoptère se présente sous la forme d'un châssis porté dans les airs par deux paires d'hélices placées aux extrémités de la moto. L'hoverbike est doté d’un moteur bi-cylindre de chez BMW[5].

Comme sur un hélicoptère bi-rotor traditionnel et ainsi permettre de contrôler la stabilité, les deux turbines tournent dans le sens opposé. L'engin pèse 105 kilos et permet un décollage avec un poids total en charge de 270 kilos[6].

Depuis ce premier prototype, une seconde conception est orientée d’un bicoptère vers un quadricoptère[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Un test de vol[8] est mis en ligne en février 2012[4]. Les concepteurs du projet de ce design à deux hélices s'orientent vers un prototype à quatre hélices depuis (quadricoptère)[2].

Financement[modifier | modifier le code]

icône vidéo Vidéo externe
Hoverbike sur la chaîne YouTube : Future Ideas & Technology.
Hoverbike Kickstarter Campaign

Durant l'année 2014, une campagne de crowdfunding (Finance participative) a permis de récolter 64 089 £, (81 374 euros), sur kickstarter.com afin de financer le projet[9] d'une version miniature à l'échelle 1/3 du drone, afin de continuer le développement de la version pilotée[4].

La miniature à l'échelle 1/3 est à la vente en version « basique » (pour 755 €) et une version « complète » sera commercialisée en novembre 2014 (pour 1333 €)[10]. Ce modèle est conçu pour se plier encore jusqu’à 1/3 de sa taille pour le transport et un sac de transport conçu à cet effet. En novembre 2014 le nouveau modèle : « Drone 3 » voit le jour[11].

Applications[modifier | modifier le code]

L’équipe envisage l'utilisation de cet engin à des fins d'applications pratiques, telles que les secours pour le ski et la montagne ou les secours nécessitant une extractions de personnes dans les cas de catastrophes et d'urgence, et aussi à des fins de logistique[7].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hover Bike : L'incroyable concept créé par un australien », sur www.meltybuzz.fr, (consulté le 20 septembre 2014)
  2. a et b Mathieu Menif, « Star Wars en vrai? Un projet de moto volante progresse à grands pas », sur www.rtbf.be (consulté le 20 septembre 2014)
  3. « Hoverbike : cette moto volante fera pâlir d'envie les Stormtroopers », sur www.industrie-techno.com (consulté le 20 septembre 2014)
  4. a, b et c Erwan Lecomte, « Hoverbike : un projet fou de moto volante », sur sciencesetavenir.fr, (consulté le 20 septembre 2014)
  5. Auré, « L’hoverbike de Chris Malloy bientôt en vente ? », sur www.journaldugeek.com, (consulté le 20 septembre 2014)
  6. Fred, « Volez en Hoverbike ! », sur www.helicomicro.com, (consulté le 20 septembre 2014)
  7. a et b « Le projet de drone Hoverbike pour du transport aérien prend son envol », sur www.infohightech.com, (consulté le 20 septembre 2014)
  8. visible ici https://www.youtube.com/watch?v=bpko3CPHonQ
  9. (en)« Hoverbike by chris malloy », sur www.kickstarter.com (consulté le 20 septembre 2014)
  10. « UAV/Drones – MA Hoverbike », sur www.hover-bike.com (consulté le 20 septembre 2014)
  11. « Drone 3 ‘Basic’ », sur www.hover-bike.com (consulté le 5 décembre 2014)