Himerometroidea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Himerometroidea sont une super-famille de comatules.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Crinoïdes non pédonculés, ils s'accrochent au substrat par des cirres mobiles en forme de griffes et sont capables de se déplacer en rampant.

La bouche est en position centrale. Le centrodorsal est hémisphérique à discoïdal, sans étoile aborale. Les chausses des cirrhes n'ont pas d'ornement distinct (ou un léger anneau autour du lumen), regroupés en 1-3 gradins marginaux. La surface adorale du centrodorsal et la surface aborale des rayons sont caractérisées par des dépressions cœlomiques radiales, peu profondes, ou des sillons radiaires. La cavité centrodorsale occupe moins de 30 % du diamètre du centrodorsal. Les cirrhes sont arrondis ou carinés au niveau aboral, avec parfois des épines aborales. On note la présence d'une rosette basale, et les éléments basaux ne sont pas en forme de bâton (sauf chez certains fossiles). Les articulaires radiaux sont généralement plats, les ligaments interarticulaires présentent des fossae hautes et larges. Les muscles adoraux ont des fossae réduites. La cavité radiale et de taille modérée à large, avec des pores calcaires d'aspect spongieux. Les premières paires de brachitaxes et les premiers brachiaux libres montrent une synarthrie plate, excepté la syzygye entre les primibrachiaux chez le genre Zygometridae. La syzygye a lieu au niveau des éléments 3+4 ; l'intervalle de la syzygye distale est généralement large. Les pinnules orale sont parfois carinées. Les plaques couvrant les ambulacres sont discontinues ou absentes[2].

Liste des familles[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (4 novembre 2014)[2] :


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]