Hermetic Delight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hermetic Delight
Description de cette image, également commentée ci-après
Hermetic Delight sur scène en 2014, à Strasbourg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Shoegazing, post-punk, pop
Années actives Depuis 2010
Labels October Tone[1], Nøthing Collective[2]
Site officiel hermeticdelight.com
Composition du groupe
Membres Atef Aouadhi
Zeynep Kaya
Nicolas Kientzler
Delphine Padilla
Anciens membres Geoffroy Maurutto

Hermetic Delight est un groupe de rock français, originaire de Strasbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermetic Delight est définitivement composé en 2010[3] à la suite de l'arrivée de la chanteuse Zeynep Kaya. Aux confins du shoegazing[4],[5], du post-punk et de la pop[5], le groupe est influencé par My Bloody Valentine, Pixies et Siouxsie and the Banshees.

Le groupe a produit quatre EP : Universe Like Thousands of Red Alternatives, Heartbeat[6], To the Grave to the Rave!!![7],[8] et Vow[9] tous signés par le label October Tone. Depuis sa création, Hermetic Delight se produit régulièrement sur les scènes françaises et européennes[10]. En 2014, le groupe partage la scène du festival La Ferme électrique[11] avec Cheer-Accident, Zëro et Jessica93.

Leur premier album, F.A. Cult, paraît en 2020, produit par Charles Rowell du groupe Crocodiles avec les conseils artistiques d'Anna Calvi[12].

Membres[modifier | modifier le code]

  • Atef Aouadhi - guitare
  • Zeynep Kaya - chant, claviers
  • Nicolas "Bob" Kientzler - basse
  • Delphine Padilla - batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hermetic Delight », sur octobertone.com (consulté le 4 juin 2015).
  2. « Hermetic Delight », sur nothingcollective.com (consulté le 4 juin 2015).
  3. « L'Année du rock français 2014-2015 » (consulté le 4 juin 2015).
  4. « 14 groupes à écouter d'urgence plutôt que de célébrer le comeback de Ride », sur villaschweppes.com (consulté le 4 juin 2015).
  5. a et b « Hermetic Delight », sur lesinrocks.com (consulté le 4 juin 2015).
  6. « Le clip d'Heartbeat en exclu », sur noisemag.net (consulté le 4 juin 2015).
  7. « To the Grave to the Rave!!! », sur noisemag.net (consulté le 4 juin 2015).
  8. « Hermetic Delight - To the Grave to the Rave », sur indiemusic.fr (consulté le 4 juin 2015).
  9. (en) « HERMETIC DELIGHT - Vow // Buy and download », sur www.octobertone.com (consulté le 1er décembre 2020)
  10. « Past shows ».
  11. « Hermetic Delight en concert au festival La Ferme électrique ».
  12. David Servant -, « HERMETIC DELIGHT - F.A Cult (2020) », sur Stars Are Underground, (consulté le 1er décembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]