Hermann Sprengel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermann Sprengel
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Schillerslage (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Directeur de thèse

Hermann Johann Philipp Sprengel (1834-1906) est un chimiste et physicien britannique d'origine allemande. Il est l'inventeur de la pompe à mercure, pompe facilement réalisable et accessible.

Biographie[modifier | modifier le code]

Préparateur dans le laboratoire de Robert Wilhelm Bunsen, il part s'établir en 1859 en Angleterre, où il entreprend ses propres recherches, d'abord à l'université d'Oxford puis dans divers laboratoires de Londres. En 1865 il met au point une pompe à vide de grande efficacité, qui améliore sensiblement la pompe de Geissler, et qui exploite le transit de gouttelettes de mercure dans un capillaire[1],[2]. Cet appareil sera notamment exploité pour la fabrication des premières lampes à incandescence[3]. En 1871, il dépose un brevet de séparation des substances explosives, qui permet de miner une roche en toute sécurité jusqu'à la mise à feu. En 1873 il invente le pycnomètre, et le tube en U pour la mesure des poids spécifiques élevés et la dilatation thermique des liquides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andrea Sella, « Classic Kit: Sprengel pump »
  2. Silvanus Phillips Thompson, The Development of the Mercurial Air-pump, Londres, E. & F. N. Spon, , p. 14–15
  3. D'après Bill Bryson, At Home, Londres, New York, Toronto, Sydney et Auckland, Doubleday, , 141 p. (ISBN 978-0-385-60827-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Gemeinsame Normdatei

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Rudolph Messel, « Hermann Johann Philipp Sprengel », Journal of the Chemical Society, vol. 91,‎ , p. 661-663 (DOI CT9079100660)
  • (en) Andrew Guthrie, Vacuum Technology, New-York et Londres, John Wiley & Sons,