Helen Dukas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Helen Dukas
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
PrincetonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Helen Dukas, née le et morte le , est la secrétaire et biographe d'Albert Einstein. Elle a coécrit Albert Einstein: Creator and Rebel (en) et codirigé Albert Einstein: The Human Side, avec Banesh Hoffmann.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son vrai prénom est Helene. Elle naît le , d'un marchand juif allemand nommé Leopold Dukas et de Hannchen (née Liebmann)[1]. Née, élevée et éduquée à Freiburg-im-Breisgau, elle avait six frères et sœurs et un fils du nom de David. Hannchen Dukas était originaire de la ville de Hechingen,  tout comme Elsa Einstein, la seconde épouse d'Albert Einstein. C'est par ce biais que Helen Dukas devient la secrétaire de celui-ci en 1928. Après la mort d'Elsa Einstein, en 1936, Helen Dukas s'occupera des tâches ménagères de la famille Einstein, qui vit à Princeton, dans le New Jersey, où elle restera jusqu'à sa mort, le . Elle y avait suivi le physicien en 1933[2].

Helen Dukas est l'une des deux personnes choisies par Einstein, selon son testament, pour détenir les droits à l'ensemble de ses manuscrits, droits d'auteur et droits de publication[2]. L'autre fidéicommissaire était l'économiste Otto Nathan[3]. Ils ont travaillé sur la compilation de documents nommée The Collected Papers of Albert Einstein, à l'aide de sources déposées à l'Université hébraïque de Jérusalem, dont elle était spécialiste[2].

Fred Jerome a écrit un livre qui avance la thèse selon laquelle Albert Einstein et Helen Dukas ont été surveillés par le Federal Bureau of Investigation, pendant la direction de J. Edgar Hoover[4],[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Albert Einstein: Creator and Rebel, Viking Press (en allemand : Albert Einstein. Schöpfer und Rebell).
  • 1979 : Albert Einstein, the Human Side: New Glimpses from His Archives, Princeton University Press[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hans-Josef Kuepper, « Short life history: Helen Dukas », sur www.einstein-website.de (consulté le 19 décembre 2017)
  2. a b et c (en-US) « Helen Dukas, 85, Einstein's Secretary, Is Dead », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017)
  3. « "Books: Einstein When Young" by Jeremy Bernstein, The New Yorker, Monday, July 6th, 1987 », sur UNZ.org (consulté le 19 décembre 2017)
  4. Fred Jerome, The Einstein File: J. Edgar Hoover's Secret War Against the World's Most Famous Scientist, St. Martin's Press, 2002, 358 pages.
  5. (en-US) Dennis Overbye, « New Details Emerge From the Einstein Files; How the F.B.I. Tracked His Phone Calls and His Trash », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017)
  6. « Review of Einstein, the Human Side edited by Helen Dukas and Banesh Hoffmann », Bulletin of the Atomic Scientists, vol. 36, no 3,‎ , p. 53 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]