Hari Kunzru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hari Kunzru
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Conjoint
Katie Kitamura (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Hari Mohan Nath Kunzru (né à Londres en 1969) est un écrivain et journaliste anglais. Son œuvre a été traduite dans une vingtaine de langues.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine anglaise et indienne (Cachemire), Kunzru a grandi dans l'Essex. Il a fait ses études à la Bancroft's School (en), puis à Wadham College, à Oxford, et obtient un Master of Arts en philosophie et littérature à l'Université de Warwick.

Il a travaillé de 1995 à 1997 à Wired UK. Il a travaillé comme journaliste depuis 1998, écrivant pour des journaux tel que The Guardian et The Daily Telegraph. Il a été correspondant pour le magazine Time Out, et a travaillé comme présentateur TV, faisant des interviews pour une chaîne anglaise. Il a reçu en 1999 le titre d’Observer Young Travel Writer of the Year. De 1999 à 2004, il a été aussi l’éditeur musical du magazine Wallpaper et depuis 1995 il contribue à la publication de Mute, un magazine de culture et technologie. Il a remporté un Betty Trask Award et le Somerset Maugham Award pour son livre The Impressionist. Transmission, son deuxième roman, a été publié pendant l’été 2004 et a été désigné comme l’un des livres remarquables de l’année 2004 par le New York Times. Il a également publié en 2005 un recueil de petites histoires nommé Noise.

En 2003, Hari Kunzru a été reconnu par le magazine Granta comme l’un des vingt meilleurs jeunes écrivains britanniques. En 2005, le magazine Lire l’a nommé comme l’un des '50 écrivains pour demain'. Il a également été récompensé par le prix John Llewellyn Rhys pour les écrivains de moins de 35 ans, l’un des plus anciens prix littéraires de Grande-Bretagne.

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Impressionist, 2003
  • Noise, suivi de Transmission, 2005
  • My Revolutions, 2007
  • Leela, 2007
  • Dieu Sans Les Hommes, 2012

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]