Grille de Mitchell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ronald K. Mitchell, professeur d'entrepreneuriat au Rawls College of Business de l'Université de Texas Tech (États-Unis) a proposé en 1997 de classer les "stakeholders", ou parties prenantes dans un processus de participation ou de concertation en fonction de trois critères : le pouvoir, la légitimité et l'urgence[1].

Le pouvoir est la capacité (exprimée ou potentielle) d'un acteur à imposer sa volonté aux autres. La légitimité est l'appréciation, par les autres acteurs, que l'action du premier est désirable, convenable ou appropriée en fonction des systèmes de normes, valeurs, croyances et définitions socialement construits. L'urgence est le sentiment, par l'acteur lui-même, que sa propre demande est pressante ou importante.

Ces trois critères permettent de classer les parties prenantes en huit catégories.

Ceux qui ont les trois attributs ci-dessus sont qualifiés de "definitive stakeholders" et doivent absolument être inclus dans la concertation. L'importance de la participation de l'acteur en question décroit ensuite en fonction du nombre d'attributs possédés.

Ceux qui ont deux attributs (expectant stakeholders) sont :

  • les "dépendants" (possédant l'urgence et la légitimité)
  • les "dangereux" (possédant pouvoir et urgence)
  • les "dominants" (possédant pouvoir et légitimité)

Ceux qui ont un seul attribut sont :

  • les "dormants" (pouvoir)
  • les "discrétionnaires" (légitimité)
  • les "demandeurs" (urgence)

Enfin, ceux qui n'ont aucun attribut sont qualifiés de "non-stakeholders" et peuvent ne pas être inclus dans la concertation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sirvente, Audrey (2005). La construction du consensus : mieux s'entendre pour mieux se faire entendre. Mémoire INA P-G - Cemagref sous la direction de Catherine Macombe, 74 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Friedman, M.T. ; Mason, D.S. (2004). A Stakeholder Approach to Understanding Economic Development Decision Making: Public Subsidies for professional Sport Facilities. Economic Development Quaterly 4 (3): 236-254.
  • Mitchell, R.K., Agle, B.R., Wood, D.J. (1997). Toward a theory of stakeholder identification and salience: Defining the Principle of Who or What Really Counts. Academy of Management Review, 22(4): 853-886.
  • Mitchell, R.K., Agle, B.A (1997). Stakeholder identification and salience: Dialogue and operationalization. International Association for Business and Society 1997 Proceedings: 365-370, Destin Florida, March, 1997.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]