Grand incendie de Turku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'entourage de la cathédrale de Turku juste après l'incendie de 1827.

Le grand incendie de Turku (finnois : Turun palo) est un incendie qui a presque entièrement détruit la ville de Turku les 4 et 5 septembre 1827.

Impact[modifier | modifier le code]

L'incendie qui est le plus grand incendie d'une ville en Finlande et dans les pays scandinaves a détruit trois quarts de la ville et laissé sans domicile 11 000 habitants de Turku. Il a provoqué deux centaines de blessés et 27 morts[1]. Le feu a détruit les bâtiments du centre ville, dont la cathédrale de Turku et l'Académie royale d'Åbo qui sera reconstruite à Helsinki[2].

Conséquences[modifier | modifier le code]

En 1827, hormis le siège de l'archidiocèse de Turku tous les instruments du gouvernement central sont transférés à Helsinki après le grand incendie, on transférera aussi à Helsinki l’université[3], l'Académie royale d'Åbo[2].

Reconstruction[modifier | modifier le code]

À la suite de cette catastrophe, la planification de Turku est confiée à l’architecte Carl Ludwig Engel. Celui-ci remplace les dernières traces de constructions médiévales par un plan quadrillé aux rues larges, droites et parallèles[4],[5]. Le centre-ville est toujours bâti selon les plans de Engel. Le XIXe siècle est marqué par la reconstruction de la ville et par un réveil national, le Mouvement fennomane.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olavi Junnila,, Turun palo in Suomen historia, p. 98-99, 102, Weilin + Göös,‎ 1986

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Yleisradio, « Turun palo »,‎ 2008 (consulté le 7 janvier 2014)
  2. a et b (fi) « Aboica », Bibliothèque national de Finlande (consulté le 7 janvier 2014)
  3. (fi) « Kun Turku hukkui liekkeihin », Turun Sanomat,‎ 1er septembre 2002 (consulté le 11 octobre 2013)
  4. (fi) « Le plan de Turku avant l’incendie (1808) »
  5. (fi) « Le plan de Turku après l’incendie (1897) »

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fi) « Aboica », Bibliothèque national de Finlande (consulté le 7 janvier 2014)