Gordon Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gordon Wright
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction

Gordon Wright ( - ) est un historien américain, spécialiste de la France moderne.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

En 1933, Gordon Wright termine son bachelor au Whitman College, dans l'État de Washington. En 1939, il obtient un doctorat de l'université Stanford grâce à un thèse sur Raymond Poincaré. Pendant la guerre, il travaille pour le Département d'État. Il enseigne ensuite à l'université d'Oregon, où il n'enseigne pas seulement l'histoire française. En 1957, il est nommé professeur à Stanford.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Raymond Poincaré and the French Presidency, Stanford: Stanford University Press, 1942
  • The reshaping of French democracy introduction de Paul Birdsall, New York: Reynal & Hitchcock, 1948.
  • France in modern times: 1760 to the present, Chicago: Rand McNally, 1960
  • An age of controversy: discussion problems in twentieth century European history Gordon Wright and Arthur Mejia, Jr. New York: Dodd, Mead, 1963.
  • Rural revolution in France; the peasantry in the twentieth century. Stanford: Stanford University Press, 1964.
  • France in the twentieth century, Washington: Service Center for Teachers of History, 1965.
  • The ordeal of total war, 1939-1945., New York: Harper & Row, 1968.
  • An age of controversy; discussion problems in twentieth century European history en collaboration avec Arthur Mejia, ed), New York: Dodd, Mead, 1973.
  • Insiders and outliers: the individual in history, San Francisco: W.H. Freeman, 1981.
  • Between the guillotine and liberty: two centuries of the crime problem in France, New York: Oxford University Press, 1983.
  • Notable or Notorious?: A Gallery of Parisians

Liens externes[modifier | modifier le code]