Georg Fink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georg Fink
Nom de naissance Kurt Münzer
Naissance
Gliwice Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Décès (67 ans)
Zurich Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture allemand

Œuvres principales

Mich hungert (1929)

Georg Fink, de son vrai nom Kurt Münzer, né le à Gleiwitz dans l'Empire allemand, aujourd'hui Gliwice en Pologne, et mort le à Zurich en Suisse, est un écrivain allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georg Fink étudie la médecine et la philosophie à Berlin et à Zurich. Dans les années 1920, il est un des auteurs à succès de la République de Weimar. Son ouvrage le plus connu est Mich hungert (« j'ai faim ») sur la misère d'une enfant du prolétariat berlinois. En 1933, ses livres sont interdits de publication par les Nazis. Il s'exile à Zurich où il meurt avant la fin de la guerre[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1911, Kinder der Stadt, roman
  • 1913, Casanovas letzte Liebe, roman
  • 1922, Der Mann ohne Seele, roman
  • 1922, Das entfesselte Jenseits, roman
  • 1929, Mich hungert, roman, Bruno Cassirer Verlag

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brauneck 1995, pp. 502.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (de) Manfred Brauneck (éditeur), 1995, Autorenlexikon deutschsprachiger Literatur des 20. Jahrhunderts, Reineck bei Hamburg, Rowohlt.

Liens externes[modifier | modifier le code]