Geison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Geison qui couronne l'entablement d'un temple grec.

Dans l'architecture grecque antique, le geison (/ɡɛjsɔn/, du grec γεῖσον, substantif neutre) est la corniche horizontale (geison horizontal) ou rampante (geison rampant) qui constitue le cadre d'un fronton. Le geison horizontal et les deux geisa (/ɡɛjsa/, au pluriel) rampants d'un même fronton ont généralement même mouluration et une position fortement saillante au-dessus de la frise généralement décorée de sculptures.

Cet élément d'architecture grecque, appelé aussi larmier, protège de l'atteinte directe des intempéries.

Stylistique[modifier | modifier le code]

Dans l'ordre dorique, le geison se compose d'un bloc de forme complexe portant au soffite des plaquettes en biseau, les mutules, décorées de trois rangées de gouttes saillantes, censées éviter l'écoulement des eaux de pluie sur la frise. Dans l'ordre ionique, les mutules sont remplacées par des denticules.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :