Gargan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Louis-Xavier Gargan.
image illustrant la religion image illustrant le monde celtique
Cet article est une ébauche concernant la religion et le monde celtique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gargan serait un dieu celte conjecturé par H. Gaidoz au dix-neuvième siècle[1] qui suppute que le héros rabelaisien Gargantua a préexisté la publication du livre qui le rendit célèbre. Du sens de « dévorant, avaleur » qui est celui de Gargantua, il dérive « une épithète qui aura été sans doute donné à quelque dieu gaulois[1] », peut-être, celle de l'Hercule gaulois, grand et fort. Il dévorait « peut-être[1] » des victimes humaines brulées dans des hottes d'osier. Il participerait d'un mythe solaire et de l'adoration du feu[1]. Pour établir sa thèse et le lien avec le monde celtique, il cite un Gurguntius mentionné par Geoffroy de Monmouth[1].

Succès d'une hypothèse[modifier | modifier le code]

Pour Henri Dontenville[2], ce dieu a existé et est à relier au Mont Gargan dans le Limousin.

Le chanoine de Cossé-Brissac émet l'hypothèse, en 1952, que le Père Noël pouvait constituer la synthèse de plusieurs traditions antérieures au christianisme, tel le premier Gargan[3], un géant portant une hotte, géant parfois confondu avec Thor, le dieu du Tonnerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Gargantua, essai de mythologie celtique, par H. Gaidoz., 1868 sur Persee.fr
  2. Dontenville, Mythologie française — Autour de Gargantua sur Persee.fr, tirée du périodique « Annales. Économies, Sociétés, Civilisations », 1950, Vol 5, N° 3, texte de Lucien Febvre
  3. Le Père Noël est-il paranormal ?