GEVA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le GEVA, Guide d'EVAluation des besoins de compensation de la personne handicapée est en France l’outil prévu par l’article L.146-8 du Code de l'action sociale et des familles : « Une équipe pluridisciplinaire évalue les besoins de compensation de la personne handicapée et son incapacité permanente sur la base de son projet de vie et de références définies par voie réglementaire et propose un plan personnalisé de compensation du handicap (…) ».

Le GEVA est défini par le décret no 2008-110 du 6 février 2008 et l’arrêté du 6 février 2008 paru au Journal officiel du 6 mai 2008.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Guide d'EVAluation des besoins de compensation des personnes handicapées a été mis en place en mai 2008 à la suite de la loi du 11 février 2005. Il a pour but d'évaluer les besoins de personnes handicapées afin de leur donner des réponses appropriées. Il permet de rassembler tous les éléments nécessaires pour déterminer les besoins de compensation d'une personne handicapée et d'adapter à cette demande les différents critères d'accès aux droits et prestations définis dans les textes réglementaires. Ce guide est étudié par les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) qui sont chargées de traiter les demandes puis est transmis à la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

Contenu[modifier | modifier le code]

Le GEVA comporte dix volets : il est conçu pour faciliter l’analyse de la situation par les évaluateurs des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) dans l’ensemble des dimensions pertinentes pour une personne donnée. C’est l’équipe pluridisciplinaire qui détermine les volets correspondant aux dimensions à approfondir en fonction de chaque situation.

  • Identification : identification et projets de vie, souhaits et/ou projets de la personne. La personne y décrit ses aspirations, sa propre analyse de ses besoins, ses souhaits...
  • Familial, social, budgétaire : situations familiale et sociale, ressources et fonction élective et participative à des instances (uniquement si la personne occupe ces fonctions)
  • Habitat et cadre de vie : logement, environnements posant des problèmes d'accessibilité à la personne, véhicule personnel ou familial
  • Parcours de formation : définition du mode de scolarisation, modalités de scolarisation, évaluation de la scolarité, projet de scolarisation ou d'études supérieures, synthèse du point de vue des professionnels, parcours scolaire et évaluation des compétences
  • Parcours professionnel : bilan de la scolarisation et/ou formation initiale, parcours professionnel, évaluation professionnelle
  • Médical : pathologie(s) à l'origine du handicap, antécédents médicaux et chirurgicaux, histoire de la maladie, description clinique, récapitulatif des déficiences, prise en charge, contraintes
  • Psychologique : bilan psychologique apprécié selon la situation ou le handicap de la personne
  • Activités et capacités fonctionnelles : définition et cotation de la capacité fonctionnelle, réalisation effective des activités, facilitateurs et obstacles, rubrique "observations"
  • Aides mises en œuvre : intervention de l'entourage et des professionnels, précisions sur l'articulation entre les aidants professionnels et les aidants familiaux, précision sur des litiges en cours concernant les aides mises en œuvre
  • Synthèse : points saillants à porter à la connaissance de la CDAPH, échanges avec les personnes handicapées à propos de l'évaluation, éléments relatifs aux critères d'éligibilité et permettant à la CDAPH de se prononcer, mise en évidence des besoins de compensation.

Procédures[modifier | modifier le code]

Le GEVA est disponible dans les MDPH ou sur internet. Une fois rempli, le guide doit être déposé à la MDPH dont la personne handicapée dépend. Une équipe pluridisciplinaire se charge de recueillir les éléments d'évaluation permettant de définir et de décrire les besoins de compensation des personnes handicapées de façon appropriée, équitable, avec un langage commun et en interdisciplinarité. Cette équipe rédige une synthèse de l'évaluation qu'elle transmet ensuite à la CDAPH. Enfin, la CDAPH s'appuie sur tous les éléments présents dans la synthèse pour rendre sa décision.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Art. L.146-8 du Code de l'action sociale

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]