Géolocalisation GSM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le GPS n'est pas la seule manière de résoudre les problèmes de géolocalisation mobile, il est possible d'utiliser les technologies des réseaux de téléphonie mobile habituellement utilisés pour le transfert de données comme le GSM ou l'UMTS.

Cell-Id[modifier | modifier le code]

C'est la technologie la moins coûteuse car il n'y a pas de matériel à mettre en place. Du moment que le portable est dans une zone couverte par le réseau, il se connecte à une antenne relais GSM. C'est à partir de l'identification de cette antenne que l'on peut localiser le portable. Cette localisation est très rapide (moins de 5 secondes) mais elle est peu précise car elle dépend du nombre d'antennes relais et de leur rapprochement (plus l'antenne est isolée, plus la zone de couverture est vaste et moins la localisation est précise). Cela signifie concrètement par exemple qu'en banlieue parisienne, la précision est comprise entre 50 et 500 m, alors qu'au fin fond de l'Isère, la précision est comprise entre 5 et 15 km

EOTD[modifier | modifier le code]

Le portable envoie un signal aux stations des environs. La plus proche lui renvoie le signal. C'est le temps écoulé entre l'émission et la réception du signal qui permettra à un calculateur externe de déterminer la localisation du portable. Une autre technique nommée Uplink Time of Arrival utilise le même principe.

Triangulation[modifier | modifier le code]

On va faire un croisement des données obtenues à partir de trois antennes relais (qui doivent appartenir au même opérateur) utilisées lorsque le portable se déplace. Cette technique nécessite l'installation préalable d'un programme sur la carte SIM du portable. La localisation s'effectue en environ cinq secondes et est plus précise que le Cell-ID : respectivement environ 100m et 5km en zone urbaine et rurale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]