Fraction irréductible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Irréductible.

En mathématiques, une fraction est irréductible s'il n'existe pas de fraction égale ayant des termes plus petits. Autrement dit, une fraction irréductible ne peut pas être simplifiée.

Exemples[modifier | modifier le code]

La fraction n'est pas irréductible car 12 et 20 sont des multiples de 4 : (simplification par 4). On peut aussi écrire .

La fraction est irréductible car 1 est le seul entier positif qui divise à la fois 3 et 5.

Méthodes pour simplifier une fraction[modifier | modifier le code]

Utilisation des critères de divisibilité[modifier | modifier le code]

On peut simplifier une fraction en divisant ses termes successivement par leurs diviseurs communs apparents (que l'on trouve en appliquant les critères de divisibilité par 2, 3, 5, etc.).

Exemple
.
Les nombres 42 et 390 sont pairs, on peut les diviser par 2.
La somme des chiffres du nombre 195 est un multiple de 3 (1 + 9 + 5 = 15). Donc 195 est un multiple de 3. Et 21 l'est aussi. On peut donc diviser ces deux nombres par 3.
La dernière fraction obtenue est irréductible car 1 est le seul entier positif qui divise à la fois 7 et 65.

Simplification par le PGCD[modifier | modifier le code]

Pour réduire directement une fraction, il suffit de diviser le numérateur et le dénominateur par leur plus grand commun diviseur. D'après le lemme de Gauss, cette forme réduite est unique.

Exemple
Pour réduire la fraction , on calcule puis on simplifie par 6 :
.

Théorème[modifier | modifier le code]

Soient un entier et un entier naturel non nul. Alors est irréductible si et seulement si et sont premiers entre eux.