Frédéric de Nassau-Weilburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric de Nassau-Weilburg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
Sépulture
Château de Weilbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Friedrich von Nassau-WeilburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Conjoint
Christiane von Sayn-Wittgenstein-Homburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Friedrich von Nassau-Weilburg, ou Frédéric de Nassau-Weilburg (né le à Metz et décédé le à Weilburg) est un comte du Saint-Empire romain germanique. Il fut comte de Nassau-Weilburg de 1665 à 1675.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du comte Ernst Kasimir von Nassau-Saarbrücken(1607-1655) et de Anne von Sayn-Wittgenstein-Homburg, Friedrich von Nassau-Weilburg naît à Metz[1] le 16 avril 1640[2]. De retour sur ses terres, il est placé sous la tutelle de son oncle Johann von Nassau-Idstein à la mort de son père. En 1663, Friedrich von Nassau-Weilburg épouse la comtesse Christiane Elisabeth Sayn-Wittgenstein-Homburg (1646-1678). Friedrich von Nassau-Weilburg s'éteindra le 19 septembre 1675, à Weilburg, après une mauvaise chute de cheval[2].

Filiation et parenté[modifier | modifier le code]

Trois enfants sont nés de son union avec Christiane von Sayn-Wittgenstein-Homburg :

Frédéric de Nassau-Weilburg appartient à la huitième branche, la branche cadette de Nassau-Weilburg, elle-même issue de la septième branche, la branche aînée de Nassau-Weilbourg de la Maison de Nassau. Cette lignée cadette de Nassau-Weilburg appartient à la tige valmérienne qui donna des grands-ducs au Luxembourg.

Frédéric de Nassau-Weilburg est l'ascendant de l'actuel grand-duc Henri Ier de Luxembourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Muth: Handbuch der Geschichte des Hauses Nassau, Hadamar 1827 (p.159).
  2. a et b Friedrich von Nassau-Weilburg sur Hessische Biografie

Sources[modifier | modifier le code]

  • Detlev Schwennicke : Europäische Stammtafeln, NF 1, t.68, 1980.
  • www.genroy.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]