Fortifications de Lucques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fossé, tour et mur d'escarpe.
Intérieur de la porte Saint-Donat

Les fortifications de Lucques (mura di Lucca) sont l'exemple le plus significatif en Europe de l'application des principes du tracé à l'italienne, un système de fortification nouveau censé résister à l'artillerie, mis en place entre 1504 et 1645 autour de la ville de Lucques en Toscane.

Historique[modifier | modifier le code]

Reprises en 1589 par le condottiere Alexandre Farnèse, elles sont articulées en 12 courtines et 11 bastions et enserrent totalement la ville historique accessible par les trois portes initiales : la Porta San Pietro, la Porta Santa Maria et la Porta San Donato. Contrairement aux aménagements précédents romains puis médiévaux, elles ne furent jamais, dans le contexte des expansions territoriales du grand-duché de Toscane, mises à l'épreuve du feu.

Les désastreuses inondations dues aux crues du Serchio en 1805 furent l'unique épreuve qu'elles permirent de combattre.

Pendant la domination napoléonienne, avec Elisa Baciocchi, sœur de l'empereur, une porte supplémentaire fut construite, sur le côté orienté vers Florence, la Porta Elisa.

Au XIXe siècle, le chemin de ronde devint accessible au public comme parcours piétonnier : il représente aujourd'hui le principal circuit citadin, la passeggiata delle Mura.

La porta Sant'Anna fut ouverte en 1910, appelée par les Lucquois Buco di Sant'Anna (le trou de Sainte Anne) pour la distinguer des portes historiques comme l'encore plus modeste porta san Jacopo ouverte en 1940.

Un boulevard circulaire d'une longueur de 4 km les borde à l'extérieur, entre centre historique et nouveaux quartiers de la ville.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Mencacci, Lucca : le mura medievali, Lucca, S. Marco litotipo, 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]