Fort Montebello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plan de la place forte de Mayence au XIXe siècle. Le fort Montebello à un plan topographique militaire, levé par M. Hundeshagen[1]

Le fort Montebello est une fortification militaire située à 1 300 pied au-dessous de Cassel tête de pont de Mayence sur la rive droite du Rhin et vis-à-vis l'île Saint-Pierre au nord-ouest de Mayence[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du fort débuta en 1805, soit huit ans après l'annexion de Mayence au Traité de Campo-Formio et se termina en 1813. Ce fort forme un site stratégique protégeant l'aile gauche de la forteresse de Mayence contre le Duché de Nassau, enfin toute l'île de Saint-Pierre fut défendue par plusieurs batteries. Bonaparte, couronné empereur des Français en 1804 sous le nom de Napoléon, voulait faire de la ville une place forte de son empire. Le fort tire son nom de la Bataille de Montebello (1800).

Le fort est édifié au talweg entre Cassel et Biebrich et constitue un ensemble d'un bastion et deux demi-bastions.

Les forts ont été restaurés et renforcés par les ingénieurs prussiens. Au temps de la Confédération germanique, il portait le nom de « Fort Großherzog von Hessen » (« Fort Grand-duc de Hesse ») [3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 37, éditeur Belin-Mandar, Paris, 1837, p. 359
  2. Bruno Colson, Le général Rogniat, ingénieur et critique de Napoléon Institut de stratégie comparée, EPHE IV-Sorbonne, 2006, p. 448
  3. J. A. Klein, Le Rhin de Bâle à Dusseldorf, Coblence, Karl Baedeker, 1846